La problématique des médicaments de qualité inférieure en RDC au centre d’une conférence

Kinshasa, 31 Mars 2024 (ACP).- La problématique des médicaments de qualité inférieure en République démocratique du Congo,  a été samedi à Kinshasa, au menu d’une conférence organisée par la faculté des scientifiques pharmaceutiques de  de l’université de Kinshasa (UNIKIN).

« L’utilisation des médicaments est fortement réglementée dont les intervenants vont nous  en parler. Les médicaments fortement réglementés deviennent comme un objet de commerce. Comme vous le savez, les médicaments, c’est un poison. Nous disons toujours aux étudiants que même l’eau peut aussi tuer », a déclaré le professeur Gauthier Mesia, doyen de faculté des sciences pharmaceutiques de l’UNIKIN.

Selon lui, le recteur de cette université est toujours préoccupé par ce problème, car il a toujours eu un œil attentif en ce qui concerne les médicaments en général et la faculté de sciences pharmaceutiques en particulier. « Ce genre de rencontre, c’est pour attirer notre attention », a-t-il ajouté.

« Les sites non réglementés fournissant des médicaments, en particulier ceux qui dissimulent leur adresse physique ou leur numéro de  téléphone fixe sont fréquemment à l’origine de produits médicaux non homologués de qualité inférieur et falsifiés », a précisé le Dr Mesia.

Ainsi, a-t-il ajouté, « Les consommateurs doivent être vigilants face aux spams publicitaires pour les médicaments, au manque d’authenticité,  de logo de vérification ou de certification ».

Le Pr. Trésor Kimbeni, a, à son tour, tiré l’attention des consommateurs des médicaments sur les erreurs d’orthographe ou de grammaire sur le conditionnement, les sites internet n’indiquant pas d’adresse physique ou le numéro de téléphone fixe et sur les sites internet proposant de vendre sans ordonnance des médicaments.

Selon le pharmacien Franck Biayi l’objectif de cet échange est de permettre aux participants de partager  l’expérience du secteur pharmaceutique et à contribuer à la mise en place des systèmes.

Plusieurs thématiques ont été  analysées au cours de cet échange, notamment l’aperçu sur la pharmacopée,  la nutrition parentérale chez les prématurés ainsi que le parcours et l’intégration des pharmaciens congolais en milieu hospitalier. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet