L’allaitement, un des facteurs de prévention du cancer du sein(Un médecin)

Kinshasa, 27 octobre. 2023 (ACP).- L’allaitement maternel est un des facteurs de prévention du cancer du sein chez la femme,  selon un médecin au cours d’un entretien avec l’ACP vendredi à Kinshasa, en République démocratique du Congo.

« Une femme qui a allaité pendant plusieurs mois a moins de risque de développer le cancer du sein car l’allaitement est associé à une diminution considérable de ce risque et les résultats sont palpables. Les études ont aussi montré que plus le nombre de mois d’allaitement  est prolongé, plus il y a diminution de risque de souffrir du cancer du sein », a expliqué  le Dr Glody Mutufuila, médecin à « Médical Raison Center » dans la commune de la N’sele dans le cadre « d’Octobre rose », qui est une campagne annuelle de communication destinée à sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein et à récolter des fonds pour la recherche.

Il a fait savoir que pendant l’allaitement, il y a diminution du taux sanguin d’hormone et aussi une élimination des cellules potentiellement porteuse de légion d’ADN très disposant à la gêne de cellules.

Ce médecin a précisé qu’après l’allaitement, les cellules meurent suite à la régression de la glande mammaire.

Le Dr Mutufuila a recommandé aux femmes d’allaiter les nourrissons le plus longtemps possible afin d’éviter  cette maladie.

L’allaitement maternel diminue chez les enfants allaités les risques d’infections digestives, de la sphère ORL, pulmonaire, urinaire et même méningée. Il diminue aussi les risques de troubles digestifs, d’allergies (eczéma, asthme…), d’anémie, d’obésité et de diabète, de certains cancers et des maladies inflammatoires. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet