L’hypertension artérielle : ‘’Une maladie chronique qualifiée de tueuse silencieuse’’ (un médecin)

 Kinshasa, 10 mai 2024 (ACP).- L’hypertension artérielle (HTA), une  des maladies chroniques  fréquente dans le monde qualifiée de tueuse silencieuse dans la mesure où aucun signe ni symptôme  ne se représentent  à son apparition, a appris vendredi l’ACP des sources sanitaires.

« L’HTA est une maladie chronique  fréquente dans le monde et  qualifiée de tueuse silencieuse parce qu’elle ne présente aucun signe ni symptômes à son apparition, bien qu’elle fatigue le cœur, crée des lésions graves aux  parois des artères et provoque des accidents cardiovasculaires, pouvant conduire à la mort » a déclaré le Dr. Party KUNDO médecin chef de service en médecine interne de la clinique Bondeko.

Le Dr. KUNDO  s’set exprimé au cours d’une journée scientifique axée sur «la prise en charge de l’hypertension artérielle » organisée dans le but de renforcer les capacités des personnels médicaux afin de mieux prendre en charge cette maladie ainsi que ses complications, mettant l’accent sur le fait que l’HTA non soignée, endommage les artères ,les yeux, et les reins, et ses conséquences   demeurent irréversibles sur la santé.

« Les statistiques de l’OMS révèlent que 9,4 millions des personnes meurent chaque année de l’HTA dans le monde. En 2020 on comptait environ 1,28 milliards de personnes dans le monde âgées de 30 à 79 ans, y compris 27% d’adultes de la région africaine touchés par cette maladie. Les hommes  sont  plus concernés que  les femmes. Ces chiffres nous interpellent pour bien comprendre l’ampleur de cette pathologie » a-t-il fait savoir.

Les facteurs favorisants la survenue de l’HTA

Plusieurs facteurs de risques favorisent la survenue de l’hypertension artérielle notamment l’âge (plus de 50ans), l’hérédité(ou la prédisposition familiale), l’obésité, le manque d’activité physique, l’alimentation trop salée, la prise du tabac et d’alcool, le stress et la sédentarité. En outre,  évolution  de l’ HTA vers des complications est généralement lente, mais peut être accélérée s’il y’a d’autres facteurs de risques comme l’hypercholestérolémie (excès de cholestérol) et le  diabète.

Ce médecin  a recommandé un contrôle régulier de la tension artérielle, un suivi  medical et des conseils préventifs et une prise en charge adéquate si nécessaire.  il a également préconisé l’adopter un régime alimentaire équilibré (moins de sucré, de sel,  de graisse, beaucoup des fruits et légumes) et la pratique quotidienne de l’exercice physique pendant  30 minutes (mieux la marche rapide). ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet