Lutte contre les hépatites : la RDC en route vers le développement humain durable (Programme National de lutte contre les hépatites)

Kinshasa, 28 juillet 2023 (ACP).- La République démocratique du Congo est en route vers le développement humain durable dans le cadre de la lutte contre les hépatites virales, a fait savoir le coordonnateur du Programme National de lutte contre les hépatites (PNLH), le Dr Pascal Tshamala, lors d’une conférence à l’occasion de la célébration vendredi à Kinshasa de la Journée mondiale de cette maladie.

«  Dans le domaine de la lutte contre les hépatites, il est possible que la RDC atteigne le développement humain durable. Pour ce faire, il faut une sensibilisation harmonisée, un dépistage continue et une communauté d’épargne solidaire pour avoir la facilité aux soins et services des hépatites », a déclaré le coordonnateur du PNLH.

Cette Journée mondiale est placée sous le thème international « Une vie, un foie dans un monde débarrassé de la menace des hépatites » et sous le thème national «  La RDC ne peut plus attendre ». La RDC ne peut plus attendre car 8% des personnes vivent les hépatites B et C, a soutenu le Dr Tshamala. « Nous devons mener des actions pour avoir des chiffres crédibles pour faire des plaidoyers qui permettront que les autres nous assistent », a-t-il préconisé.

De son côté, le Dr Blaise Batumona, hépato-gastro entérologie aux cliniques universitaires de Kinshasa qui a parlé au non de la Fondation Aurore, a axé son intervention sur la prise en charge des hépatites virales en RDC.

« 2.735 personnes ont été dépistées par la Fondation Aurore. Mais il s’observe une problématique liée au diagnostic pour envisager la prise en charge, notamment la charge virale pour les virus des hépatites B et C qui est coûteuse et pas toujours accessible ainsi que les autres marqueurs qui sont très peu souvent recherchés », a-t-il fait savoir.

 Pour sa part, le Dr Mardochée Binangu, assistant à la faculté de médecine à l’université révérend Kim, a centré son intervention sur la sémiologie du foie. Il a laissé entendre que le foie est un organe vital noble, et il est donc impossible de vivre sans lui.

Il a souligné l’importance de protéger le foie contre l’hépatite, pour une vie plus longue et en bonne santé. « Un foie en bonne santé profite aussi à d’autres organes vitaux y compris le cœur, le cerveau et les reins qui dépendent du foie pour fonctionner », a-t-il indiqué.

Cette activité a été organisée à l’université révérend Kim par la Fondation Aurore en collaboration avec « la santé quiz » qui fait la promotion de la santé. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet