Santé publique en RDC : réunion de consultation multisectorielle pour la gestion des infodémies

Kinshasa, 16 février 2024 (ACP).- La gestion des infodémies  et des rumeurs en santé publique a été au centre réunion de consultation  multisectorielle organisée vendredi à Kinshasa en République démocratique du Congo en vue de mettre en place un cadre de coordination  multisectorielle  de communication pour les épidémies.

 « Cette réunion de consultation vise à renforcer le mécanisme multisectoriel et multi acteur de gestion des rumeurs et infodémies dans la gestion des programmes de santé et urgences de santé publique en RDC », a déclaré Raoul Kamanda, directeur du Programme national de communication et de la promotion pour la santé (PNCPS).

Pour le Directeur Raoul, « Cette réunion, nous l’avons appelée consultation parce que beaucoup d’initiatives sont, jusqu’à ce jour,  développées ou mises en place au pays  dans le cadre  de la gestion  rumeurs et  des infodémies », a expliqué M. Kamanda, ajoutant : « Tout part  de la gestion d’Ebola en RDC. Quand nous avons connu  l’épidémie à l’Equateur,  ainsi qu’au Nord-Kivu et en Ituri, le pays avait organisé  un système de gestion  des rumeurs. Ainsi,  le ministère de la Santé, hygiène et prévention m’avait désigné comme coordonnateur,  en ma qualité de directeur du PNCPS, afin de gérer l’ensemble des opérations  de la Communication des risques et engagement communautaire (CREC) ».

Dans ces opérations, a-t-il dit, il y avait   des piliers  conjoints  des gestions des  rumeurs et des infodémies et quand l’épidémie de la Covid-19 est arrivée en 2020, la même commission a prévu  de créer  la gestion de rumeurs dans  vies social, infodémies et risques communautaires

Cette réunion a également consisté à analyser le mécanisme actuel de gestion et coordination des rumeurs et infodémies dans les programmes de santé publique en RDC, à réfléchi infodémies r sur le système actif et coordonné de gestion des rumeurs et infodémies dans les programmes de santé publique et à décrire le système multisectoriel actif et coordonné de Gestion des rumeurs et infodémies.

Parmi les objectifs figurent également la définition des modalités de collecte et le circuit de transmission des données multisectorielles, ainsi que la définition des modalités de fonctionnement de la cellule multisectorielle de Gestion des rumeurs et des infodémies. 

Cette activité, a-t-on rappelé, fait suite aux travaux de l’auto-évaluation conjointe et de l’évaluation conjointe externe (JEE) qui se sont déroulés respectivement du 07 au 10 septembre 2023 et du 23 au 28 octobre 2023. En effet, La JEE a montré que la RDC avait des capacités limitées dans plusieurs domaines, notamment sur la communication de risques, l’une des capacités minimales requises du RSI (2005).

Par ailleurs, l’infodémie est définie comme la propagation rapide et large d’un mélange d’informations à la fois exactes et inexactes sur un sujet. A mesure que les faits, les rumeurs et les craintes se mélangent et se dispersent, il devient difficile d’obtenir des informations essentielles sur un problème.

La réunion de la task-force multisectorielle de communication sur le mécanisme de gestion des rumeurs et des infodémies a bénéficié de la participation, entre autres, des coordinations provinciales du PNCPS, des médias, des experts de la santé, de l’environnement et de pêche et l’élevage, ainsi que des partenaires techniques et financiers, à savoir : l’OMS, Resolve to . Elle a été appuyée par l’Usaid à travers Breacktrougth action (BA). ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet