Université de Kinshasa : remise des certificats aux 14 étudiants en anthropologie

Kinshasa, 17 Décembre 2023, (ACP)- Quatorze étudiants dont trois doctorants et onze apprenants en Master ont reçu des certificats de participation au séminaire doctoral sur l’Anthropologie organisé à l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF-RDC) à l’Université de Kinshasa en République démocratique du Congo, a appris l’ACP vendredi des organisateurs.

«Quatorze étudiants dont trois doctorants et onze apprenants en Master ont, après exposé individuel sur leurs travaux de recherche dont les principales articulations se retrouvent notamment, dans l’anthropologie du patrimoine culturel, de genre et inclusion, de la santé ainsi que de la gouvernance et de la démocratie, reçu des certificats de participation au séminaire doctoral sur l’Anthropologie», a déclaré le Pr Joël Ipara Motema, coordonnateur scientifique du laboratoire d’Anthropologie Contemporaine et du Développement (LACDEV).

Et de renchérir : « Cette formation a pour but de renforcer leurs capacités de recherche des étudiants en thèse. Il ambitionne de mettre en place un réseau de partage et de dialogue autour de la recherche en Sciences sociales et humaines en RDC ». 

Il a indiqué que les travaux au cours de ce séminaire ont été rythmés par les exposés suivis des échanges et des discussions de hautes factures scientifiques. Parmi les intervenants, les professeurs anthropologues de l’Université de Kinshasa, Delphin Kayembe Katayi, Basile Osokonda, Pierre Ekala et Joel Ipara, ont intervenu tour à tour sur la méthodologie, la construction d’un objet de recherche et l’élaboration d’un travail scientifique.

Mme Justine Martin, Attachée de la Coopération universitaire et scientifique de l’Ambassade de France en République Démocratique du Congo, a martelé sur les compétences attendues d’un jeune docteur et c’est ce que cela implique pour la formation doctorale.

Dans son exposé, Dr Justine Martin a retracé le cheminement de l’école doctorale dans les universités de la France qui est passé d’une formation purement académique à une formation académique doublée d’une formation professionnelle dans le but de faciliter l’accès au monde de travail aux nouveaux diplômés.

Elle a ainsi exhorté les apprenants à être entreprenants dans la recherche des budgets pour leurs études et à chercher à se spécialiser dans les domaines spécifiques.

A son tour, le professeur Kayembe, le département d’anthropologie qui n’a pas pareil cadre d’échange et discussion devra saisir cette opportunité pour se redonner du tonus et améliorer la qualité des anthropologues à offrir au pays.

Tous les participants ont, de leur côté, salué cette initiative et émis les vœux de voir se multiplier d’autres initiatives semblables en spécifiant les secteurs d’excellence, en réformant les capacités managériales des enseignants et des chercheurs anthropologues, et de faire de l’anthropologie une science-action en plus de l’élaboration des théories.

Les participants ont également souhaité voir perdurer la coopération entre les trois structures en vue de renforcer la qualité scientifique des chercheurs congolais.

Dans son mot de la fin, le professeur Joël Ipara Motema, qui n’a pas manqué de saluer la qualité des échanges d’expérience entre les anthropologues seniors et juniors, a annoncé la venue prochaine en 2024 dans le cadre de la collaboration avec LACDEV, des éminents professeurs anthropologues français dont Riccardo Ciavolella, Directeur de Laboratoire d’Anthropologie Politique et Jean-Pierre Olivier de Sardan, le Directeur de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Notons que ce séminaire, organisé par le laboratoire d’Anthropologie Contemporaine et du Développement (LACDEV) en partenariat avec le Département d’Anthropologie de l’Université de Kinshasa et l’Institut français de Kinshasa, a été clôturé par la remise des certificats de participation par l’anthropologue Françoise Balai, directrice de l’Institut Français de Kinshasa. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet