Kinshasa : les communautés catholiques invités à s’intéresser aux démunis dans les quartiers (un évêque)

Kinshasa, 30 juillet 2023(ACP)-Les communautés ecclésiales vivantes de base (CEVB) ont été invités samedi à s’intéresser aux démunis dans les quartiers afin de les évangélisés, au cours de la célébration eucharistique de la journée diocésaine des CEVB dite par le vicaire général de l’archidiocèse de Kinshasa dans la cathédrale Notre-Dame du Congo.

 « La journée diocésaine des CEVB ramène l’église au quartier où elle se réunit autour de la parole de Dieu qui nous demande de manifester notre amour auprès des nécessiteux découlant du heureux hasard du choix des lectures de ce jour tiré St Jn4, 7-16 et de St Luc 38-42) », a signifié le vicaire général de Kinshasa, Mgr Carlos Ndaka Salabisala.

Commentant les lectures du jour en commençant par la première où Dieu est présenté d’abord et qui demeure par la suite par l’amour, il a démontré que c’est ce à quoi les CEVB sont appelées à faire à savoir aux démunis et aux gens qui traversent des gens à problème. Qualifiant les  communautés ecclésiales vivantes de base de ‘‘petite église dans chaque quartier’’  l’évêque  a invité l’assistance à l’écoute de la parole de Dieu

Dan la deuxième lecture de Marie et sa sœur Marthe, Mgr Ndaka a rappelé que  la mission d’une CEVB où la parole de Dieu est enseignée comme parole de vie doit permettre à chacun de bien orienter sa vie et de l’équilibrer dans les différentes activités pour chercher le bonheur dans ce monde éphémère.

« Marthe, Marthe dit Jésus : Marie a choisi la meilleure part, l’écoute de la parole de Die, l’essentiel dans la vie, que personne ne peut lui arracher » », d’où le vicaire général de Kinshasa son appel à tous à fréquenter régulièrement la communauté ecclésiale vivante de base.

Il a conclu son sermon en disant que la journée diocésaine des CEVB est la fête de l’archidiocèse de Kinshasa, car  » elle est comme une ceinture d’un édifice et le Christ en constitu la fondation.

Le président de la commission diocésaine des CEVB, M. Séraphin Kimbeni a dans son mot de circonstance présente ses remerciement au Président de la République Félix Antoine Tshisekedi pour avoir promu deux membres de CEVB, militaire et policier de l’État sans oublier le VPM de l’intérieur sécurité et affaires coutumières Peter Kazadi.

Il a par la même occasion suggéré le projet d’une formation en civisme fiscal comme moteur de développement car, un bon chrétien doit aussi être un bon citoyen en honorant ses obligations civiques.

M. Kimbeni a appelé les fauteurs de troubles qui agissent dans le doyenné St Eugène au plateau de Bateke de  » mettre de l’eau dans leur vin pour permettre aux chrétiens de suivre les activités de l’archidiocèse de Kinshasa comme les autres et de vivre dans la paix, car ils sont privés de beaucoup d’activités prévues à leur intention.

C’est le cardinal Joseph-Albert Malula qui créa les CEVB en 1972 et dont la mission a été approfondie par son successeur, feu le cardinal Frédérick Etshou. Le defunt cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, lui, y amena la cohérence chrétienne.

 L’archidiocèse de Kinshasa compte plus 2000 CEVB et la plus ancienne, c’est celle de la paroisse St Joseph de Matonge, dans la commune de Kalamu.

Les objectifs visés par les CEVB sont la constitution de la communauté fraternelle, la continuation de la mission chrétienne, la porte d’entrée chrétienne, l’exercice de sa relation avec le monde, pour ne citer que ceux-ci. Les domaines sur lesquels travaillent les CEVB sont les suivants: la famille, le service, la mission, le social et fraternel, la promotion humaine et le spirituel. ACP/CL

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet