Kinshasa: remise des équipements pour la sensibilisation à l’échéance de l’impôt foncier

Kinshasa, 31 janvier 2024 (ACP).- Des équipements informatiques, des fournitures de bureaux et des groupes électrogènes ont été remis, mercredi, aux différents centres des recettes de l’administration fiscale urbaine de Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), lors d’une cérémonie organisée par le responsable de la Régie financière de la capitale congolaise, afin de bien prendre en charge les contribuables.

« La cérémonie de ce jour s’inscrit dans le cadre de la distribution des équipements informatiques, des fournitures de bureaux et des groupes électrogènes qui vont vous permettre de mieux préparer et prendre en charge les contribuables durant toute la période de la grande échéance de l’impôt foncier et celui sur le revenu locatif exercice 2024.

Je vous demande d’en faire bon usage », a déclaré Michée Musaka, directeur général de la Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK). « Il est impérieux de doter nos directions des recettes pour suivre au quotidien les assujettis,  bien les gérer et maîtriser les techniques de contrôle. Soyez à la hauteur de la tâche qui vous attend après cette dotation.

Ces matériels sont remis aux agents qui procèdent aux enregistrements, à l’encodage, de sorte que toutes les opérations de la grande échéance 2024 soient bien retracées », a-t-il ajouté. Ces matériels informatiques, des fournitures de bureaux et les générateurs électriques ont été remis, notamment aux centres de recettes des municipalités suivantes : N’sele, Maluku et Kimbanseke, dans l’Est de Kinshasa; Ngaba, Selembao, Cité verte, Bumbu, Makala, Kisenso, Mont-Ngafula, dans le Sud de la capitale congolaise. 

Les bénéficiaires des équipements de travail

« Tenant compte des actions menées sur le terrain, nous avons trouvé utile, dans un premier temps, de doter le centre de Limite, la direction des recettes de la Gombe et celle de Ngaliema Nord, des matériels qui vont leur permettre de bien travailler », a précisé M. Musaka.

Il a, par ailleurs, annoncé qu’aucun agent de la DGRK ne pourrait faire une descente sur le terrain s’il n’est pas porteur d’un ordre de mission dûment signé par le directeur général. Toutes les autorités de la ville étant informées, ces agents seront aussi porteurs des badges avec photo et le numéro matricule pour être mieux identifiés. 

« Les agents déployés sur le terrain, après avoir pris toutes les dispositions avec la ville, sont obligés de ne déposer que des invitations à déclarer. Et les déclarations à remplir sur papier sont à retirer dans nos directions et centres respectifs, et non auprès des agents qui se promènent avec ces documents qui peuvent les déposer d’une maison à une autre auprès des assujettis », a-t-il fait savoir. L’échéance du recouvrement volontaire de l’impôt foncier et celui sur le revenu locatif était fixée au 1er  février.

Après cette période, l’administration fiscale urbaine va procéder à la phase du recouvrement forcé. Plusieurs activités de sensibilisation au paiement de cet impôt ont déjà été organisées, notamment au bénéfice des entrepreneurs de la ville de Kinshasa, aux bourgmestres, aux responsables des institutions bancaires et aux confessions religieuses, dont la communauté musulmane de la capitale congolaise. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet