9èmes Jeux de la Francophonie, une belle opportunité pour la jeunesse congolaise (Bismarck Biyombo)

Kinshasa, 26 juillet 2023 (ACP).-Les 9èmes Jeux de la Francophonie constituent une belle opportunité offerte à la jeunesse congolaise afin d’éclore son talent sportif et culturel sur l’échiquier continental et mondial, a déclaré l’international congolais de la National basket association (NBA), Bismarck Biyombo, mercredi à la presse, à Kinshasa.

« C’est un honneur pour mon pays, la RDC, d’avoir les Jeux de la Francophonie. C’est une très belle opportunité pour le pays de se faire davantage découverte et connaitre. Ces Jeux sont une vitrine des valeurs, des talents que regorge le pays sur le plan sportif et culturel, et qui doit être vendu de la plus belle manière. Pour les jeunes, c’est une aubaine exceptionnelle de se rencontrer avec d’autres athlètes dans plusieurs disciplines. C’est aussi un cadre d’apprentissage et de partage d’expériences pour la jeunesse qu’il faut absolument capitaliser», a fait remarquer Bismarck.

Pour lui, il faut que la jeunesse puisse saisir cette occasion afin de travailler davantage pour l’émergence et le développement de la RDC. « Ces genres d’occasions n’arrivent pas tout le temps. Il faut saluer le président de la République et l’ensemble du gouvernement qui ont réussi à amener ces Jeux ici chez nous. Nous devons tout mettre en œuvre pour sa réussite et présenter une très belle image du pays. Je sais que nous sommes un pays des bosseurs et chacun de nous pourra apporter sa pierre de contribution pour faire de ce pays plus beau qu’avant à travers cette messe francophone », a rappelé la star de la NBA.

« J’aurais bien voulu être là pour participer à ces Jeux et apporter notre touche, mais malheureusement notre agenda ne nous le permet pas. Cependant, nous avons concentré ce peu de temps avec ces quelques jeunes du camp et de lancer ces mots résumés dans : « L’opportunité dans la réussite pour ce grand évènement que notre pays accueille aujourd’hui », a-t-il conclu ses propos.

Un diner avec les jeunes basketteurs congolais

Le Congolais Bismack Biyombo a offert un diner à une cinquantaine des jeunes basketteurs et basketteuses sélectionnés dans ces différents camps qu’il organise chaque année.

« Cette année, la situation est un peu différente à cause des 9èmes Jeux de la Francophonie qu’organise notre pays. Nous ne pouvons pas organiser des camps de basket sur les terrains de Kinshasa. C’est ainsi que nous avons souhaité organiser ce diner en l’honneur de ces jeunes afin de leur offrir un cadre d’échange et de partage. C’était une occasion pour nous de leur dire que nous croyons en eux et qu’ils doivent apprendre à travailler dure, développer en eux l’esprit d’équipe et la discipline. C’est l’essentiel et le plus important en les aidant à être connectés ensemble et nous remplacer valablement à l’avenir », a souligné le sociétaire de Suns de Phœnix.

Et d’ajouter : « Comment continuer à aider la jeunesse, à la développer et à la permettre d’atteindre le plus haut niveau, c’est là le leitmotiv de la fondation Bismarck Biyombo depuis maintenant dix ans. D’où, nous avons besoin de l’apport de tout le monde. De ce fait, nous ne cessons de manager aucun effort pour porter haut les jeunes et contribuer activement au développement de son niveau. C’est ça mon vœu et non construire une jeunesse plaintive. L’objectif n’est pas seulement de finir basketteur aux Etats-Unis mais obtenir un tremplin d’épanouissement…».

La TMB satisfait du bilan de partenariat

Le délégué commercial de la banque Trust Merchant Bank (TMP), Nicolas Hamon Singa, s’est dit satisfait du bilan de partenariat avec la Fondation Bismarck.

« Nous sommes très satisfaits de notre partenariat d’autant plus que durant dix ans, nous ne cessons de contribuer activement en accompagnement financièrement toute les initiatives pour les jeunes. A travers cette activité, nous rendons à la société ce qu’elle nous donne, à savoir, des jeunes cultivés, épanouis et formés, capable de construire une société meilleure », a-t-il dit, avant de conclure que « La banque n’a pas que vocation de s’enrichir, mais aussi de contribuer au bien-être social, surtout en encadrant la jeunesse ».

A l’issue de cette activité, les jeunes basketteurs ont exprimé leur reconnaissance à la Fondation Bismarck et à son partenaire pour ce cadre idéal qu’ils leur apportent en vue d’aiguiser leur talent et faire d’eux des hommes et des femmes utiles dans la société.

Le camp Bismarck est une activité de sélection des jeunes basketteurs à travers le pays ayant pour objectif fondamental de les encadrer et leur proposer d’autres voies pour s’épanouir dans la vie à l’étranger.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet