Can : la RDC possible candidate pour l’organisation de l’édition 2029(Ministre des Sports)

Kinshasa, 22 février 2023(ACP)- La République démocratique du Congo pourra se porter candidate pour l’organisation de l’édition de 2029 de la Coupe d’Afrique des nations de football, a appris l’ACP jeudi de source officielle. 

« D’une manière générale, nous avons aussi examiné les possibilités pour la République démocratique du Congo, pourquoi pas, d’organiser une grande Coupe d’Afrique des nations (CAN) un jour. Et que, nous allons peut-être, avec l’accord du Président de la République, Félix  Antoine Tshisekedi et du gouvernement, nous pouvons nous positionner pour 2029, afin d’abriter la Can chez-nous. Cela parce que depuis 1960, date de l’accession du pays à l’indépendance, on n’a jamais organisé une grande Can ici.  Il est grand temps, compte tenu de l’engouement et de la détermination du Chef de l’État, pour que les sports se développent très vite et qu’ils soient un vecteur fédérateur à tous les niveaux et qu’ils puissent servir à la République démocratique du Congo de revenir au premier plan. 

Je pense que dès qu’on aura le quitus du gouvernement, nous pourrons tout de suite postuler pour organiser la CAN 2029 », a déclaré François Kabulo, ministre des Sports à son retour de Paris en France.

Le ministre des Sports a  fait  que la Fédération internationale de football association (FIFA) a tenu à féliciter la RDC à travers le ministre des Sports, la performance réalisée par les Léopards à Can Côté d’ivoire 2023. « La FIFA a reconnu que la République démocratique du Congo a présenté à la Can un football de qualité, avec des jeunes footballeurs qui ont fait preuve de beaucoup de  discipline et d’abnégation. Et que l’image du football congolais laissée en Côte d’Ivoire était une image extraordinaire », a rapporté le ministre.

Pour cette raison, a dit Kabulo, la FIFA a promis d’aider la RDC sur le plan notamment administratif pour des élections libres, transparentes et démocratiques à la Fédération congolaise de football (FECOFA), afin d’asseoir un comité directeur élu au sein de cette organisation qui entretient actuellement un comité provisoire. Une situation qui freine beaucoup d’investissements de la FIFA qui n’intervient pas lorsqu’il y a du provisoire, a précisé le ministre. 

« Nous allons accélérer les choses pour que nous puissions avoir très vite un comité directeur responsable à la tête de la FECOFA »,  a dit le ministre des Sports. 

Cette rencontre a également permis, de passer en revue le football féminin congolais pour lequel la FIFA s’était montrée sensible et a promis d’aider le volet féminin de cette discipline sportive.

En République démocratique du Congo, le football féminin nécessite également un comité directeur dont la FIFA a besoin, avant de mettre la main dans la poche pour son appui et son développement, a soutenu le ministre des Sports. 

Il a laissé  entendre avoir effectué la mission de Paris sur invitation de la FIFA qui est actuellement en processus de déménagement de son siège de Zurich, en Suisse vers Paris, en France.  ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet