EPFKIN : 12 mois de suspension pour l’arbitre Carine Ayom

Kinshasa, 16 mars 2023 (ACP).- L’arbitre dame, Carine Ayom Ampur a écopé de 12 mois de suspension,  a rapporté  le Comité exécutif de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (EPFKIN) dans une notification dont une copie est parvenue, jeudi à l’ACP.

« L’arbitre internationale, Carine Ayom Ampur, est reprochée de plusieurs faits lors du match du 05 janvier dernier entre l’AF Saint Christian face à l’AC Ujana qu’elle a officié comme arbitre centrale, entre autres: n’avoir pas accordé un penalty (71ème) à Ujana pour faute de main d’un défenseur de Saint Christian dans la surface de réparation; n’avoir pas accordé un autre penalty (89ème) à Ujana pour un tacle irrégulier sur son attaquant, d’un défenseur de Saint Christian, dans la surface de réparation. Les faits sus évoqués constituent une mauvaise interprétation et une mauvaise application de la loi 12 », a rapporté cette notification selon laquelle, sur proposition de la Commission des arbitres  (CA),  le Comité exécutif de cette entente sportive, réuni, mardi et tablant sur l’article 83 alinéa b du code disciplinaire de la FECOFA a sanctionné l’arbitre internationale Carine Ayom Ampur à 12 mois de suspension allant du 11 mars 2023 au 11 mars 2024.

Même sanction prononcée contre Yombo Kinsiona

Comme pour le cas de Carine Ayom Ampur, l’EPFKIN a aussi statué le même mardi, sur les conclusions lui transmises par la Commission des arbitres relatives au match opposant l’AS Mbudi à l’équipe de Nouvelle Vie Bomoko, supervisé par  Yombo Kinsiona comme arbitre centrale.

« A l’audition du concerné, il a reconnu les faits suivants : que Hussein Kashala et Patrick Tshibuabua respectivement présidents de Mbudi et coach adjoint de cette équipe, étaient auteurs de l’incident survenu à la 43ème. Et que les deux méritaient d’être expulsés du terrain et de ses abords immédiats; avoir affirmé qu’au regard de la tension qui avait prévalu aux abords du terrain, qu’il ne savait pas les expulsés de peur que le match s’arrête », a relevé ce document, qui a donné la motivation de la peine de 12 mois, infligée à cet arbitre. ACP/KHM/May

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet