Jeux africains 2023 : six sports cherchent leurs qualificatifs pour JO de Paris 2024

Kinshasa, 09 mars 2024 (ACP).- Le tennis de table, l’athlétisme, la natation, le badminton, le cyclisme et le triathlon seront les six sports qualificatifs  pour Paris 2024, après les Jeux africains qui se déroulent du 8 au 23 mars 2024 à Accra au Ghana, a-t-on appris samedi du site de RFI.

« Les épreuves de tennis de table, d’athlétisme, la natation, le badminton, le cyclisme de salle et le triathlon seront les six sports qualificatifs aux  jeux olympiques pour Paris 2024, après leurs belles prestations aux 13èmes  Jeux africains qui se déroulent du 8 au 23 mars 2024 »,  a-t-on lu sur le site.

« Le processus de qualification pour le cyclisme sur route est en effet fini depuis plusieurs mois, ont confirmé la fédération internationale et le cadre d’une sélection africaine présent à Accra », a ajouté la source. En ce qui concerne la lutte, un responsable de la Confédération africaine rectifie cité par la même source a précisé que c’est via un tournoi Afrique-Océanie, qui se tiendra à Alexandrie en Egypte du 22 au 24 mars, qu’il faudra décrocher son billet pour les J.O.

En revanche, en athlétisme et en natation, les athlètes ayant réalisé les minima pourront obtenir leur place à Paris. En badminton, en tennis de table et en triathlon, ces Jeux africains permettront de décrocher des points en vue de la qualification. Enfin, sous certaines conditions, les vainqueurs des épreuves individuelles de tennis obtiendront leur Graal, a conclu la source.

Par ailleurs, cette 13ème édition des jeux africains  sera une vitrine pour des disciplines moins médiatisées, comme le bras de fer et d’autres en démonstration : le sambo (un art martial russe), le speedball et le pickleball, qui se pratiquent avec des raquettes, l’e-sport, et le scrabble qui est considéré comme un véritable sport dans des pays comme le Nigeria.

Le Ghana devient ainsi le 10ème pays à organiser ce grand rassemblement panafricain multisports, après le Congo (1965, 2015), le Nigeria (1973, 2003), l’Algérie  (1978, 2007), le Kenya (1987), l’Egypte (1991), le Zimbabwe (1995), la RSA (1999), le Mozambique (2011) et le Maroc (2019). ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet