Le Maroc domine le tournoi avec 29 médailles dont 11 en Or

Kinshasa, 2 août 2023 (2023).- Le Royaume du Maroc domine la 9ème édition des Jeux de la Francophonie qui se déroulent à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, avec désormais 29 médailles, dont 11 en Or, 7 en argent et autres en bronze.

D’après le tableau à la fin de la 5ème journée, au total de 146 médailles ont été remportées jusque-là par 24 pays sur 37 qui prennent part à ce grand rendez-vous sportif des pays francophones. La France, pour n’avoir inscrit qu’un petit échantillon d’athlètes, est en train de subir la loi d’infériorité numérique avec jusque-là seulement 6 médailles, dont 2 en Or, 3 en argent et une en bronze. Toutes les six médailles des Français, ils l’ont gagné uniquement dans une seule discipline, la lutte libre.

Le Maroc qui vient au premier plan, c’est le Royaume du Maroc qui mène le débat avec un total de 20 médailles dans son compteur, dont 8 en Or, 6 en argent et 6 autres en bronze. Toujours en lutte libre, la Roumanie en a gagné 11 médailles, dont 6 en Or, 2 en argent et 3 en bronze.

Pour le Maroc qui mène le jeu dans l’ensemble, n’a gagné qu’une seule médaille d’Or en lutte libre. Et c’est par l’entremise de la lutteuse Hassoune Zine qui a battu la Tunisienne Hammmi Faten (12-3) dans la catégorie de 57 kg. C’est en athlétisme et handisport que les Marocains ont fait le plein avec un total de 6 médailles d’Or, 5 en argent et 6 en bronze ; en cyclisme sur les routes de Kinshasa, ils ont presque tout gagné, remportant deux 2 médailles en Or, 2 en argent et une en bronze, en tennis de table, ils ont aussi encaissé une médaille d’argent, sans oublier dans plusieurs d’autres épreuves culturelles, dont la jonglerie avec ballon où ils ont battu les Ivoiriens en finale (médaille d’Or). Ce qui leur fait un total de 24 médailles.  

En deuxième position, ce sont les Roumains, qui comptent 17 médailles dont, 8 en Or, 4 en argent et 6 en bronze. Outre les médailles raflées en lutte libre, où ils ont vraiment excellé avec 11 au total, dont 6 en Or, les Roumains ont gagné 4 autres médailles en athlétisme et handisport, en tennis de table (la seule médaille en Or jusque-là), et aussi cyclisme. En troisième position au classement, c’est le Cameroun avec 18 médailles, dont 6 en Or, 4 en argent et 8 en bonze. Les Camerounais ont marqué ces Jeux en lutte libre avec 10 médailles dont 2  en Or, et en athlétisme avec deux autres médailles en Or. Le pays de Samuel Eto’o est suivi par le Sénégal qui fait aussi parler de ses talents. Les Sénégalais comptent 8 médailles, dont 4 en Or, 2 en argent et 2 en bronze.

La RDC toujours 5ème avec 16 médailles dont 3 en Or

Le payshôte, la République Démocratiquement du Congo, est confortablement bien assis à la 5ème place au tableau des médailles avec 16 pièces, dont 3 en Or, 7 en argent, et 6 en bronze.

C’est en lutte libre, une des disciplines la plus populaire de Kinshasa, que les Congolais ont compté 9 médailles, parmi lesquelles se trouvent deux médailles d’Or. Les mérites sont à mettre à l’actif du lutteur Andy Mukendi Kabeya, le capitaine des Léopards lutte, qui a remporté la première médaille d’Or en battant l’Arménien SimonyanRazmi (7-0) dans la catégorie de 79 kg. La deuxième médaille d’Or, a été l’œuvre d’Aron MboIsomi devant le Français Khounkaev  Mokhamad chez les 97 kg (6-2). Une troisième médaille d’Or a été glanée dans les concours culturel, notamment dans la littérature.

ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet