RDC: un entraîneur regrette l’absence des Léopards à la trêve internationale de mars

Kinshasa, 19 mars 2024 (ACP).-L’entraîneur congolais de l’AS Simba de Kolwezi, dans la province du Lualaba (sud-est de la République démocratique du Congo), s’est dit très inquiet et regrette amèrement l’absence des Léopards sur terrain à la trêve internationale de ce mois de mars, dans un entretien accordé mardi, à l’ACP.

«Nous venons d’une CAN, où notre sélection a montré des bonnes choses, et le constant fait est qu’il y a une sorte de progression,  une sorte de reconstruction de notre équipe. Et cette reconstruction exige une continuité, un travail de suivi, et aussi des corrections. Des corrections parce que effectivement on a bien joué notre Can, mais on ne l’a pas gagné. Si on n’a pas gagné, c’est parce qu’il y a eu aussi des choses qui n’étaient bonnes, raisons pour laquelle, il est très important de continuer ce travail-là », a déclaré Daoula Lopembe, entraineur de l’AS Simba.

Et d’ajouter : « c’est une belle occasion ratée malheureusement, et à la place du sélectionneur, je suis simplement triste de ne pas profiter de cette opportunité pour pouvoir essayer des choses et apporter quelques corrections. Nous avons déjà un problème par rapport au gardien de buts Lionel Mpasi qui est indisponible pour six mois. Mais c’est dans des occasions pareilles qu’on devait essayer sur qui, mettre dans sa place au mois de juin contre le Sénégal et le Togo, est-ce que Bertaud, est-ce que c’est quelqu’un d’autres ? Nous sommes déjà à la veille des éliminatoires de la Can 2025, et aussi la poursuite des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. C’est une occasion ratée, et c’est tout simplement triste».      

En sa qualité du grand technicien du football, Daoula Lopembe a dégagé une grande nuance dans la gestion d’un club et celle d’une sélection. « Contrairement à un club, une sélection n’est pas permanente, elle profite des trêves comme c’est le cas pour pouvoir corriger et essayer de mettre en place les idées du sélectionneur. A mon avis, notre sélectionneur devait déjà commencer à travailler la finition, parce que c’est de là qu’on a beaucoup péché tout au long de la CAN, et aussi de revoir ou de consolider encore son côté défensif, essayer de travailler sur d’autres joueurs qui devaient aussi rejoindre la sélection, et c’est dans des moments comme ça », a-t-il regretté.  

Ci-après, le calendrier des matchs amicaux des sélections africaines : 21 mars 2024 : Guinée-Vanuatu ; Éthiopie-Lesotho ; Cap-Vert-Guyane ; Andorre-Afrique du Sud. 22 mars 2024 : Tanzanie-Bulgarie ; Maroc-Angola ; Sénégal-Gabon ; Nigeria–Ghana ; Algérie-Bolivie ; Égypte-Nouvelle-Zélande ; Madagascar-Burundi ; Burkina Faso-Libye ; Botswana-Rwanda ; Mali-Mauritanie ; Niger-Togo ; Comores-Ouganda. 23 mars 2024 : Zambie-Zimbabwe ; Malawi-Kenya ; Côte d’Ivoire-Bénin ; Tunisie-Croatie. 25 mars 2024 : Burundi-Botswana ; Rwanda-Madagascar ; Cap-Vert-Guinée équatoriale ; Guinée-Bermudes ; Gabon-Congo ; Tanzanie-Mongolie ; Comores-Angola. 26 mars 2024 : Burkina Faso-Niger ; Togo-Libye ; Ouganda-Ghana ; Sénégal-Bénin ; Côte d’Ivoire-Uruguay ; Mali-Nigeria ; Algérie-Afrique du Sud ; Maroc-Mauritanie, Comores-Ouganda, Maroc, Tchad-Maurice (Qualif CAN 2025), Sao Tomé-et-Principe-Soudan du Sud (Qualif CAN 2025), Sénégal-Gabon, Amiens (France), Egypte-Nouvelle-Zélande (Fifa Séries), Algérie-Bolivie (Fifa Séries), Stade Nelson Mandela, Niger-Togo, ( Maroc), Maroc-Angola, (Agadir), Mauritanie-Mali (Maroc). ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet