Crue du fleuve Congo : le « festival Kongo River » en aide des populations riveraines touchées

Kinshasa, 31 janvier 2024 (ACP).- Le festival « Kongo River » a lancé une campagne de solidarité dénommée « SOS Kongo River » pour venir en aide aux populations riveraines touchées par la montée des eaux du fleuve Congo à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), dans le cadre de son volet social, a appris l’ACP, mercredi, d’un communiqué.

« La crue du fleuve Congo a causé de nombreux dégâts considérables, laissant de nombreuses familles dans une situation désolante. C’est dans ce contexte que le festival  Kongo River, à travers son Ong qui porte son nom, ouvre donc une cellule de crise pour recueillir les dons, afin d’assister les sinistrés », a-t-on lu dans le communiqué.  «La situation sanitaire est alarmante.

Des populations riveraines sont abandonnées à leur triste sort. Elles ont besoin et manquent de quoi survivre. Nous lançons un appel à toutes  personnes de bonne foi pouvant apporter une quelconque aide en termes des biens de première nécessité, des désinfectants, des médicaments contre le paludisme et les maladies hydriques, des vêtements, des moustiquaires, des produits de désinfection d’eau potable, etc. », a-t-il ajouté.

M. Vincent Nkunda, initiateur du festival, a souligné que les dons en argent sont également les bienvenus, afin de leur permettre d’acheter des fournitures et des équipements nécessaires pour aider les familles touchées. « Même 1 USD peut servir. Si vous souhaitez faire un don en argent, vous pouvez le faire en visitant notre site web », a-t-il dit. Selon le communiqué, cette campagne de solidarité constitue une contribution à l’action du gouvernement et des autres associations pour apporter une aide humanitaire aux plus démunies dans la mesure du possible.

« Je vous invite donc à nous rejoindre dans cette campagne humanitaire. Ensemble, nous pouvons faire une différence significative dans la vie de ces familles. Comme le dit un proverbe africain, “L’union fait la force”», a martelé la source.  Et de renchérir : « Il n’y a que notre action qui peut apporter un soutien à ces familles. Nous avons donc besoin de votre contribution pour atteindre notre objectif ».

Un festival pour la protection du fleuve Congo

Membre de la société civile, « Kongo River » qui œuvre également dans la protection du fleuve Congo, appelle aussi les autorités à faire un bilan de l’aménagement du territoire aux rives, à respecter les règles urbanistiques et à prendre en compte les données hydrologiques de ce fleuve.

« Le rôle de l’État reste donc central, mais nous attirons aussi son attention pour une gestion urbanistique durable à l’avenir de nos ressources hydrologiques », a souligné le communiqué.

Et de poursuivre : « il y a  aussi beaucoup  d’autres facteurs multiplicateurs des conséquences des crues comme l’envahissement de nos rivières. Leurs cours sont rétrécis par des constructions anarchiques et la pollution plastique, surtout». « Ces rivières qui auraient pu absorber une partie des eaux du fleuve, se trouvent envahies rapidement et débordent dans les quartiers et les habitations causant la désolation ».

Crée en 2019, le festival « Kongo River » est un évènement à la fois  touristique, culturel, scientifique et environnemental, destiné à célébrer le puissant majestueux fleuve Congo qui sépare les deux capitales les plus rapprochées au monde, à savoir Kinshasa et Brazzaville. Expositions, tourismes, musique, cinéma et conférences sont les différentes activités qui caractérisent et donnent l’essence à ce festival, dont le but est de protéger et valoriser le fleuve Congo ainsi que son bassin versant. L’évènement s’est déroulé, l’année dernière, dans la ville de Muanda, au Kongo-Central. Selon les organisateurs, la prochaine édition est prévue au mois de juillet dans la ville de Kinshasa. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet