FAAPA : présentation du Prix « meilleure photo » à l’Agence congolaise de presse

Kinshasa, 30 janvier 2024 (ACP).- Le reporter photographe de l’Agence congolaise de presse (ACP), Blaise Irenge, a présenté lundi son trophée gagnant du grand prix de la meilleure photo de l’année du concours organisé par la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaine (FAAPA),  aux cadres et agents de ce média public, à Kinshasa en République démocratique du Congo. « En remportant le prix de la ‘’FAAPA’’ de l’année 2023, j’ai des impressions de remerciements à l’égard de l’Agence congolaise de presse  et de son directeur général, Bienvenu Bakumanya, à mon directeur de service, Katy Katay et aussi à M. Mathieu Yoha, qui m’ont toujours encouragé dès mon entrée à l’ACP. Ce sont là les impressions de reconnaissance que j’ai », a déclaré Blaise Irenge, reporter photographe de l’ACP. 

Il a fait savoir que cette prise de l’image primée par la « FAAPA » est le résultat d’un travail d’équipe de la rédaction de l’ACP, notamment du service images qui s’était intéressé aux inondations à Kahele en déployant les reporters sur le terrain. « Arriver sur place à Kalehe, j’ai trouvé un environnement de désolation. J’avais beaucoup plus ciblé les enfants, ceux qui sont restés orphelins après cette inondation tragique. Je voyais des enfants qui ramassaient des bois pour aller vendre et les utiliser.

Cela m’a beaucoup fait mal au cœur. Je prenais ces photos là avec des larmes aux yeux et voilà ce que cela a rapporté. Je ne savais pas que cela allait susciter autant d’enthousiasme à l’extérieur de mon pays », a expliqué le photographe Irenge. A cet effet, il a évoqué la nécessité de prise en compte du travail de photographe en mettant à sa disposition tous les moyens nécessaires pouvant faciliter son déplacement et la réalisation de son travail. 

« Je demanderai à l’État congolais de prendre en considération le travail des journalistes reporters, qu’il sache que nous avons besoin d’un bon équipement et de la protection parce qu’il nous arrive de fois de recevoir des messages d’intimidation et de haine, car nous travaillons là même où l’ennemi de l’État se trouve. Je demanderai à l’État congolais de nous accompagner, faciliter le déplacement des journalistes », a-t-il plaidé.

La photographie, un élément important dans la sphère médiatique

La photo primée du concours de la « FAAPA »

M. Blaise Irenge a laissé entendre que la photographie est un élément important dans la sphère médiatique et qui mérite d’être pris en compte. « Déjà, cette photo a suscité une levée de fonds par la fondation Vodacom qui a réussi à récolter 100.000 dollars américains pour venir en aide aux enfants de Kalehe et construire des abris pour de sans-abris », a-t-il indiqué. 

De ce fait, il a conseillé à ses pairs à ne pas abandonner ce métier et de continuer jusqu’au bout. « À tous mes collègues journalistes reporters, je les conseille à ne pas se décourager, de rester forts et de répondre toujours à un appel sur le terrain avant de demander quoi que ce soit », a-t-il martelé. Le directeur général de l’ACP, Bienvenu Marie Bakumanya a pris part à la 7ème  Assemblée générale de la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA) à Rabat au Maroc accompagné du photographe/reporter, Blaise Irenge.

C’était le 4 mai 2023 lors des inondations à Kalehe dans l’Est de la RDC qui ont coûté la vie à nombreux compatriotes et des disparus que cette photo primée a été prise et publiée par l’ACP, avant d’être récupérée par la « FAAPA ». Sur la photographie, l’on peut nettement voir trois jeunes enfants de sexe féminin portant du bois ramassés dans les décombres des maisons détruites par les inondations ayant fait plus de cinq cents morts et cinq milles disparus à Kalehe, dans l’Est de la RDC.

Le directeur général de l’ACP, Bienvenu-Marie Bakumanya avait déclaré lors de proclamation de ce prix, « l’ACP est de retour, on a des produits compétitifs à faire valoir et ce prix justement vient justement confirmer qu’elle est effective sur l’échiquier international. L’ACP aujourd’hui peut porter la voix de la RDC, elle porte haut les couleurs de la RDC ». 

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet