Investiture de Félix Tshisekedi: un spectacle sur l’unité nationale offert aux invités

Kinshasa, 21 janvier 2023 (ACP).- Un spectacle sur l’unité nationale a été offert, samedi, aux chefs d’Etat étrangers et autres hôtes, en marge de l’investiture de Félix Tshisekedi, président de la République démocratique du Congo, au Centre financier de Kinshasa, dans la commune de Gombe.

« Il nous a été présenté des cultures qu’il y a dans notre pays, en même temps l’importance de préserver l’unité nationale », a déclaré Patrick Muyaya, ministre de la Communication et Médias.

Le porte-parole du gouvernement l’a déclaré  à la fin de la soirée qui a reçu entre autres : les Présidents Macky Sall du Sénégal et Sassou Ngwesso aux côtés du couple présidentiel, dans la salle du spectacle du Centre financier de Kinshasa,  dans la commune de Gombe.

« Nous commençons un nouveau mandat avec l’esprit de l’unité nationale. Et cette investiture est venue sceller la vision  de l’unité des Congolais exprimée par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, lors de son discours d’investiture », a-t-il ajouté.

Au cours de ce spectacle de plus de trois heures, présenté  par le ballet national sous le thème : « Remontons le fleuve », le  public a assisté à la présentation des richesses culturelles du pays, en langues, en us et coutumes, en musique, en danse, en proverbes, en ressources naturelles, en citations ou encore du point de vue de l’identité vestimentaire.

Des provinces du Kongo-Central, le grand Équateur, le Grand Bandundu,  puis à l’espace Grand orientale en passant par les provinces du Kasaï,  le Maniema,  les Kivu jusqu’au grand Katanga,  le ballet national a peint les particularités miroirs des différentes tribus et ethnies congolaises, en insistant chaque fois sur l’unité nationale,  et la préservation de son intégrité territoriale.

Les tableaux  impressionnants sont notamment ceux qui présentent le quotidien des peuples « Tshokwe », « Lokele » de la province de la Tshopo, les coutumes « Luba » à travers une séquence prolongée du « Mutwashe » ou encore la prestation musicale en style traditionnel du chanteur congolais Jean Goubald Kalala.

« Congo eza photo ya paradis »(le Congo est un paradis terrestre). Il nous revient de le valoriser au moyen de l’agriculture, de la pêche,  de l’élevage et de le transformer par le changement des mentalités », a chanté l’artiste dans sa prestation, accompagné par le chœur du ballet national.

Honneur à Papa Wemba pour la séquence Tetela

L’honneur a été également faite à  l’ancien icône de la musique  congolais, feu Papa Wemba, au tableau descriptif de la communauté ‘’Tetela’’, en consacrant une grande partie de la séquence  à l’interprétation de sa célèbre  chanson « Ufukutanu ». Le rôle principal a été attribué  à un de ses anciens collaborateurs,  le chanteur Maray Maray qui a fait revivre à l’assistance toute la nostalgie de la chanson et du talent de Wemba Diyoyo.

« Félix Tshisekedi a aidé le pays à retrouver sa dignité à l’échiquier international. La présence de  plusieurs chefs d’Etat en est la preuve. D’où mon conseil à la jeunesse est de le soutenir et à ne pas céder à toute manipulation politicienne », a déclaré Maray Maray, chanteur congolais, marqué par le choix porté sur sa personne d’interpréter Papa Wemba.

Le spectacle s’est clôturé par l’interprétation de la célèbre chanson patriotique « Congo nde mboka, mboka ya ba nkoko », ou le maestro Jean Goubald Kalala est revenu avec quelques improvisations du jazz musique dans la rumba congolaise. Le ballet national avait mobilisé une centaine d’artistes, de chanteurs, de chorégraphes et de spécialistes des instruments traditionnels.

« Aujourd’hui,  est le jour où le Congo donne un signal fort de son attachement au Président, Félix Tshisekedi sur qui il compte pour en finir avec l’agression rwandaise. C’est un jour historique qui affirme la dignité retrouvée de la RDC avec la présence de 18 Chefs d’Etats africains et 27 autres délégations étrangères », a dit l’acteur politique et culturel, Zacharie Bababaswe.

Et de conclure : « Le spectacle présenté par le ballet national nous a sensibilisé à maintenir la cohésion nationale et l’unité nationale malgré nos diversités culturelles ». ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet