Le chanteur Stino Mubi compte monter un groupe musical au pays

Kinshasa, 09 février 2024. (ACP) – Le chanteur Stino Mubi, de la République démocratique du Congo a dévoilé vendredi, au cours d’un entretien, ses ambitions pour l’année 2024 qui consiste à monter un groupe musical au pays.

«Pour cette nouvelle année, je vais m’investir à monter un groupe musical ici au pays en vue d’assurer mes prochaines productions scéniques», a déclaré Stino Mubi, chanteur.

Le chanteur entend cependant faire la différence en ce qui concerne l’ossature de son orchestre. «La particularité de cet ensemble musical est qu’il sera constitué des instrumentistes qui prêteront également leurs voix au chant», a-t-il précisé.

Pour lui, c’est une façon de valoriser ces pratiquants qui, le plus souvent, sont effacés par le leadership des chanteurs.

Aussi, le chanteur entend amorcer, dès son retour à Paris, les travaux d’enregistrement d’un nouvel album qui va succéder au titre «Mélina», une chanson de Papa Wemba qu’il a remixé en hommage à son mentor.

Dans le volet des productions scéniques, il a informé sur la relance d’une tournée prévue au Japon, laquelle avait été annulée en 2022 suite aux mesures préventives prises contre le Coronavirus.

De Paris à Kinshasa pour assurer la transmission

En outre, l’ancien chanteur de «Viva La Musica» que dirigeait Papa Wemba estime qu’il est temps pour lui d’offrir aux jeunes aspirants à la musique les notions nécessaires qui leur permettront d’assurer la relève.

«Je voudrais aussi transmettre aux générations futures les techniques de chant que moi, particulièrement, j’ai reçu des aînés et lesquelles m’ont permis de bâtir ma carrière», a dit Stino Mubi.

Il a estimé que les jeunes doivent apprendre afin qu’ils soient en mesure de pérenniser les bases de la rumba congolaise.

De son vrai nom, Faustin Mubi, Stino est natif de la ville de Kikwit dans la province du Kwilu. Il s’est révélé au sein du groupe «Viva La Musica» qu’il a intégré en 1983, après ses études commerciales. Il a été l’une des voix qui a accompagné Papa Wemba dans d’augustes tournées à travers le monde notamment au Japon et aux Amériques. A son actif, il compte 3 albums à savoir, «Femme sans Bijoux», dans lequel on retrouve la chanson «M.J Ngoyi» dédiée à son épouse, «Invitation» et «Fin d’exil». ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet