Présentation des ouvrages sur l’histoire de Simon Kimbangu à Kinshasa

Kinshasa, 05 avril 2024 (ACP).- Des ouvrages d’auteurs africains sur l’histoire de Simon Kimbangu, ont été présentés vendredi, au salon du livre et de la culture kimbanguiste,organisé à l’Académie de Beaux-Arts, dans la commune de la Gombe, au nord de Kinshasa, en République Démocratique du Congo.

«On a tenu le premier salon à Paris en France en 2013. Cette fois ci on vient à Kinshasa tout simplement parce que le Congo a reconnu Simon Kimbangu. Nous venons pour présenter nos ouvrages afin que les gens connaissent l’histoire de Simon Kimbangu. On ramène tout ce qu’on savait avec des écrits pour le mettre à la portée de tout le monde », a déclaré Joseph Siassia, responsable des éditions EKI.Et d’ajouter : «la raison pour laquelle on a tenu ce premier salon ici, c’est pour commémorer la date du 06 avril. Reconnaître une grande personnalité comme Simon Kimbangu n’est p mbas une mince affaire, c’est à nous d’accompagner cette vision du Chef l’État pour expliquer en quoi et pourquoi Simon Kimbangu est célébré ».Selon le chercheuroloy Rigobert Ufutu, il faudra plus retenir de ce salon du livre, la présentation du personnage de Simon Kimbangu à la face du monde.

«Surtout aider les gens à découvrir que ce monde ne peut pas décoller sans la vision de Simon Kimbangu. Nous voulons rassurer surtout les congolais que c’est un avantage pour nous de l’avoir parce qu’aucun pays du monde ne va s’élever avant la RDC», a-t-il dit.La jeunesse appelée à la lecture nutritive «Ce sont les connaissances couchées dans les livres dont les gens doivent prendre connaissance parce que ça ne servira à rien que les livres soient là et que les gens ne les lisent pas. Donc ici c’est un appel à la jeunesse à la lecture mais également à lire ce qui peut nourrir leur esprit par rapport à l’éveil patriotique, à la culture qui parle de la libération de l’homme noir, de l’homme congolais », a signifié Nduakulu Somo Kia-Kanda Trésor, conseillé du ministre provincial en charge de la Culture et art. Et de poursuivre : «Le message à passer est que nous devons tous être fiers de notre culture, c’est nous-mêmes qui pouvons la valoriser par nos œuvres ou celles de ceux qui sont passés avant nous. Ce n’est pas à attendre que ça vienne de l’extérieur, nous devons prendre conscience que papa Simon Kimbangu a œuvré pour l’éveil de la conscience africaine pour ne pas dire de l’homme noir ».

Cette exposition des livres qui cadre avec la date du 06 avril, journée dédiée au combat de Simon Kimbangu, s’inscrit en même temps dans le programme des activités de la Semaine culturelle de la conscience africaine(SECUCAF) lancée le 03 avril dernier par l’entreprise pour la mise en valeur de la culture, arts, patrimoines, et services (EMIVACS).

Les éditions EKI sont une maison d’édition traditionnelle spécialisée de l’art du Kimbanguisme, qui a été créée en septembre 1988 à Châtenay-Malabry (France) en hommage du mouvement kimbanguiste. ACP/ KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet