RDC : appel à la paix dans l’Est lancé par la chanteuse germano-congolaise Solina

Kinshasa, 19 février 2024 (ACP).- Un message de paix dans l’Est de la République démocratique du Congo a été lancé par la chanteuse Solina Marie Julie lors d’une conférence de presse  tenue lundi à Kinshasa, à l’occasion de la présentation de sa nouvelle chanson intitulée «Telema-Bouger». 

«Actuellement, la situation de la guerre à l’Est de la RDC est inadmissible et très préoccupante au regard des images qui j’ai vu sur Internet. Elle me préoccupe au plus haut point parce que mes frères et sœurs meurent tous les jours à cause de l’insécurité dans cette partie du pays. En tant qu’artiste humanitaire, je demande aux dirigeants africains ainsi que la communauté internationale de s’engager avec efficacité pour imposer la paix dans les provinces du Nord et Sud Kivu », a déclaré Solina alias Popy nationale.

Et d’ajouter : « depuis mon enfance en Allemagne, ma mère et ma grand-mère qui sont d’origine congolaise, me parlaient au sujet de la guerre dans les provinces du Nord et Sud Kivu. Je voyais aussi les images de populations qui fuient les combats entre les acteurs armés au Nord Kivu.  Parmi la population civile qui meurt à l’Est, il y a des jeunes qui sont fanatiques de ma musique. Je pense que trop c’est trop. Il faut que la paix revienne. Le Congo est réputé comme un pays hospitalier, une terre des musiques et non des guerres ».  

Installée à Kinshasa depuis trois ans, Solina baptisée ‘‘Muana Mboka’’ a été heureuse de décortiquer et présenter sa nouvelle œuvre musicale devant les chevaliers de la plume et du micro.

«  »Téléma-Bouger » est une chanson de confirmation qui consacre mon entrée officielle dans l’arène musicale. Cette œuvre se trouve dans mon EP. Elle est déjà disponible sur le marché international de la musique urbaine. Les mélomanes peuvent savourer ‘‘Télema Bouger’’ sur toutes les plateformes numériques de téléchargement des musiques : Spotify, Apple Music, Amazon Music, deezer, boomplay et ITunes », a-t-elle précisé.

Et d’ajouter : « Les fans peuvent aussi visualiser la vidéo de la dans mes différents comptes et pages officielles sur les réseaux sociaux : You tube, instagram, tik-tok et facebook ».

Lancement de son  nouveau single dans le bac

Sur le plan artistique, renseigne l’artiste, la vidéo de «Téléma-bouger» regorge une qualité exceptionnelle avec un scénario lucide qui ne va pas laisser indifférent les friands de la musique urbaine.

 «Comme son titre l’indique, ‘‘Telema bouger’’ est une chanson dansante que j’offre à mes fans afin de célébrer la fête en ce début de la nouvelle  année. C’est un cantique qui donne de l’espoir. Même si vous tombez, ayez le courage de vous lever rapidement pour continuer le chemin », a déclaré la Popy nationale.  

Et de poursuivre : « Une chanson caractérisée par une ambiance festive avec  des paroles attirantes à travers ma voix et une rythmique moderne pour allumer le feu. Il s’agit d’une animation irrésistible en mode solo concoctée dans le style afrobeat qui reste un rythme dénominateur de la musique ».

Née en 2003 à Munich en Allemagne d’un père allemand et d’une mère congolaise, Solina Marie Julie a développé sa passion pour la musique depuis son enfance dans la maison familiale où elle a été initiée dans toutes sortes de musiques y compris la Rumba congolaise. « J’ai grandi, en écoutant les grands noms de la musique congolaise tels que Pépé Kallé, Madilu, Mbilia Bel,  Lokwa Kanza, Tshala Muana et tant d’autres jeunes. Je fais le style afro-urbain mais il y a aussi des projets de faire quelques morceaux de la Rumba », a révélé la chanteuse.

 « Je réserve plusieurs autres surprises à mes fans cette année. Je veux vous faire trembler avec mes œuvres. J’ai vraiment de votre soutien. Car ma musique est l’expression de l’amour que je porte pour le Congo », a-t-elle conclu.

Il sied de noter que Solina a des racines congolaises à travers sa mère qui est originaire des provinces de l’Equateur et du Kasaï.

ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet