Saint Valentin : un concert dénommé « Célébrons l’amour » prévu le 14 février à Kinshasa

Kinshasa 10 février 2024. (ACP).- Un concert dénommé « Célébrons l’amour » sera livré par le chanteur Gally Garvey alias Gaga, mercredi le 14 février 2024, jour de Saint Valentin, dans la commune de Ngaliema (ouest de Kinshasa) en République Démocratique du Congo, a-t-on appris samedi de l’artiste.

« Je vais me produire ce mercredi et ça sera mon premier concert de cette année. La fête de Saint Valentin est une journée consacrée aux amoureux, ma musique aborde des thèmes ayant trait à l’amour, car tout le monde est concerné par celui-ci, d’une manière ou d’une autre », a déclaré le musicien Gally.

Il a invité, à cette occasion, tous ses fans à y prendre part tout en leur promettant de passer de très bons moments ensemble.

Pour Gally, ce jour du 14 février se veut spécial pour tous les vrais amoureux. « Ce n’est pas, qu’on doit seulement exprimer son amour pour une seule journée, mais plutôt un rappel que chacun doit dégager, d’une manière permanente, de l’amour vis-à-vis des autres », a-t-il dit.

Cette soirée musicale offerte à ses mélomanes n’est pas une première du genre. L’année dernière le chanteur Gaga  a livré à la même occasion, un live acoustique pour faire déguster à son public son tout premier album intitulé « Amour et moi ». Un projet qui avait connu en son temps, la participation de deux autres chanteurs congolais, notamment Koffi Olomide et Hiro le coq qui s’y sont illustrés dans les titres « Amour » et « bien comme ça »

Chanteur, auteur-compositeur et beat maker congolais Gally Garvey Kabata est un passionné de la musique dès son enfance, il a écrit ses premiers textes en 2011 dans lesquels il parle de l’amour. Jeune talent à l’époque, c’est en 2012 qu’il a pris conscience de son art en intégrant le groupe « Amba Star ». En 2014,  il a pu enregistrer son premier single intitulé « IYA ».

Prenant goût après ce premier succès, il a lancé en 2015 son studio d’enregistrement « You Know Records », au sein duquel il exerce son talent de « beatmaker » (concepteur rythmique).

À côté de sa musique, Gally Garvey possède une licence en anglais et en informatique des affaires à l’Université de Kinshasa. ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet