Sortie samedi du single « Kivu prophétie » exposant les réalités de guerre en RDC

Kinshasa, 28  février 2024 (ACP).-Le single de la chanson « Kivu prophétie » du chanteur de la diaspora congolaise au canada, Sacré Asinge, qui expose les réalités de la guerre en République Démocratique du Congo, sera dévoilé samedi sur toutes les plateformes de téléchargement légales, a-t-on appris mercredi, au cours d’un entretien.

« Rien n’est réclamé dans les paroles de cette chanson mais plutôt la vérité est exposée dans son ensemble, car souvent, on traitre la guerre de l’Est en se référant uniquement à un seul pays qui, en réalité est appuyé par plusieurs autres qui ne veulent pas de l’émergence de la RDC en tant que nation », a déclaré Sacré Asinge.

« Il est vrai qu’en ce moment c’est le Rwanda qui nous dérange mais c’est quelque chose de global qui a commencé longtemps, c’est une guerre asymétrique qu’on nous mène depuis les années 60 par des pays étrangers donc c’est vraiment une guerre existentielle, nous devons taper le poing sur la table pour dire que nous n’accepterons plus jamais ce type de complot qui nous empêche d’avancer », a-t-il ajouté.

Il a révélé que la chanson « Kivu prophétie » est d’une durée de 10 minutes, et fait partie d’un album qui porte le même nom dont la sortie est attendue le 23 mars, une date symbolisant la création du mouvement rebelle du 23 mars, également appelé M 23.

« L’appel que je lance à travers cet opus qui sera dévoilé samedi, c’est l’implication de toute la société notamment les sphères religieuses qui sont beaucoup trop silencieuses à mon goût sur cette question concernant les réalités dans l’Est de la RDC », a-t-il dit, soulignant que le réveil d’un peuple ne peut pas se faire si ceux qui s’occupent de sa santé spirituelle ne se préoccupent pas de ce genre de questions.

Il a également fait savoir que, le visuel de la chanson sortira en même temps que l’album, qui porte 14 chansons dont trois collaborations.

À l’entendre, la playlist de cet album est composée d’une partie purement chrétienne et d’une autre semi chrétienne beaucoup plus morale sous un style propre à son gospel qui fait référence aux trompettes retentis au jour de la conquête de  Jéricho selon l’histoire de la Bible.

« Pour moi les chansons spirituelles n’ont pas que pour but de louer et d’adorer Dieu mais aussi de conquérir les choses que Dieu nous a promises telles que : la paix, les terres, la prospérité et autres, ainsi la chanson Kivu prophétie tout comme son album ont cette tendance de conquête, de moralisme afin de prendre la spiritualité et la morale comme des outils de combat pour faire briller le message de Christ dans le sens de la paix, de la justice », a-t-il expliqué.

Pour une implication de la diaspora congolaise aux réalités de l’Est de la RDC


Soucieux de joindre sa voix aux siens pour condamner et se lever contre les atrocités perpétrées dans l’Est de son pays à travers ses talents, Sacré Asinge, a également lancé un appel pour l’implication de toutes les communautés congolaises de l’étranger à consentir les efforts.

« Notre lutte, c’est justement d’impliquer de plus en plus la diaspora, nous avons des stratégies où nous voulons à long terme organiser un concert de charité de la communauté congolaise de l’étranger pour soutenir les personnes dans l’Est du pays et les autorités. Ces derniers temps, il y a des joueurs de football qui jouent à l’étranger qui portent de façon patriotique cette vision », a dit le chantre de l’Éternel.

« Je suis originaire de là, dans mon architecture spirituelle, la façon dont j’ai grandi, la question de l’Est du pays a toujours fait l’objet de mes préoccupations, le message que je peux les lancer à travers cette chanson, c’est de leur faire savoir qu’ils ne sont pas seuls, nous exposons ces choses avec le peu de contribution », a-t-il poursuivi.

Il sied de noter que ce single de la chanson « Kivu prophétie » qui annonce le premier album en solo de l’artiste, constitue présentement l’essentiel de son activité qui est mis à compte  en prélude d’un ouvrage littéraire qui sera enfanté par ce dernier dans un futur proche.

Sacré Asinge est originaire d’une des tribus massacrées victime de génocide actuellement en RDC. Après ses brillantes études à Kinshasa, il s’est installé au Canada où il s’est lancé dans les mouvements de musique de jeunes en vue de dénoncer certaines mœurs de la société africaine. Après un apprentissage en polytechnique, le jeune chanteur met tout de côté pour répondre à l’appel du Seigneur dans son service au sein d’une communauté chrétienne. ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet