Un Congolais décoré d’une médaille française  de chevalier des Arts et  Lettres


Kinshasa, 7 mars 2024 (ACP), – Un Congolais a été décoré d’une médaille française de Chevalier des Arts et Lettres, au cours d’une cérémonie organisée jeudi à la résidence de l’ambassadeur de France, à Kinshasa, en République Démocratique du Congo.

« La cérémonie de remise de l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettres à Freddy Tsimba est une expression de reconnaissance, d’honneur et de mérite reconnus pour l’ensemble de son travail magnifique qui fait la fierté des arts congolais. J’ai découvert son talent à Kinshasa, il y a deux ans lorsque je suis venu dans cette capitale effervescente de l’art en Afrique. Son travail m’a accueilli, son talent m’a convaincu et a conquis le monde», a déclaré Bruno Aubert, Ambassadeur de France en RDC.

Et d’ajouter: « Je suis convaincu également par sa personnalité, son humilité et son caractère d’un homme transcendé. Il est doux et bienveillant. Donc un véritable ami. Il sait transmettre la joie et inspire l’humain par ses œuvres ».

Par ailleurs, le diplomate français a signifié l’importance et l’essence de cette médaille d’honneur qui consiste à rendre hommage à un créateur engagé dans son travail qui a marqué les esprits du monde.

«Le travail de Freddy est pertinent et remarquable. Il présente autrement la femme dans ses œuvres à travers les éléments jetés, de ferrailles ou autres déchets. La France connaît parfaitement bien son travail à travers ses expositions qui n’ont pas laissé indifférents les amoureux de la sculpture en Europe».

Selon le diplomate français, les œuvres du récipiendaire ont parlé à Paris et dans d’autres coins du monde. « On se souviendra toujours de gigantesque œuvre historique de plus de trois mètres de longueur. Il a réussi à s’imposer comme un grand », a-t-il renchéri.

Prenant la parole à son tour, le promu Freddy Tsimba a exprimé sa gratitude à la République française pour cette consécration qui marque une élévation pour son art.

«Je suis très ému. Je n’ai jamais été considéré jusqu’à cette dimension. La France m’a honoré de la manière dont je n’ai jamais imaginé depuis que j’ai commencé ma carrière artistique. C’est un prix sincère qui me pousse à aller encore de l’avant», a-t-il déclaré.

Il a dédié ce prix à tous les artistes congolais en général et à ses compatriotes en particulier qui meurent jour et nuit dans la partie Est de son pays. «J’appelle mes collègues à se mettre ensemble pour aller de l’avant. Aujourd’hui, c’est le Congo qui gagne », a-t-il martelé.

Et de renchérir : « Personne n’aime la guerre. Ceux qui suivent de prêt mes œuvres savent que la vie, la mort, la femme l’environnement sont parmi mes thèmes de prédilection dans la sculpture. Ce n’est pas l’occasion d’y revenir mais je pense que mes créations parlent à ma place ».

M. Tsimba a profité de l’occasion pour raconter à l’assistance son parcours marqué par beaucoup de difficultés. «Je me souviens de difficultés rencontrées lorsque j’ai commencé à étudier les arts à l’Académie des beaux-arts à Kinshasa. C’était dur. C’est ma mère qui m’a beaucoup motivé pour devenir ce que je suis devant vous », a témoigné l’artiste avant d’exhorter les jeunes qui ont choisi l’art comme profession, à être patient, déterminés et à accepter toujours les critiques.

Né en 1967 à Kinshasa, Freddy Tsimba est un artiste sculpteur et conteur. Il a appris les arts plastiques à l’Académie des Beaux-Arts avant de perfectionner la technique de soudure qui a façonné son talent auprès des fondeurs de la Capitale.

Ses œuvres sont caractérisées par l’utilisation des matériaux de récupération (douilles de cartouches, cuillers…) pour construire des silhouettes monumentales et impressionnantes. Ses créations sont imprégnées d’un devoir de mémoire. Tsimba a créé un atelier dénommé «le couloir humanitaire » où il encadre des jeunes à Kinshasa. Chevalier des Arts et Lettres est un ordre qui récompense les personnes qui se sont distinguées par leurs créations dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet