Faux! Les casques bleus de la Monusco ne sont pas impliqués dans le trafic illicite des tenues des Forces Armées de la République Démocratique du Congo à Masisi

Kinshasa, République Démocratique du Congo, le 22 février 2024 (#ACP_Debunkage).-Les images qui circulent sur les réseaux sociaux mettant en exergue les casques bleus de la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (Monusco) impliqués dans le trafic illicite des tenues militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (Fardc), dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu, et qui seraient arrêtés par les Wazalendo sont fausses et constituent donc une fake news de complotisme.

Postées sur le compte X « Citoyen Bakadifuila » et largement relayées sur différentes plateformes digitales, les images sous-examen sont fausses. Elles remontent à novembre 2014 et ont été à dessein déplacées de leur contexte.

« C’est une désinformation avérée pour la simple et bonne raison que lesdites images sont vétustes, recontextualisées grâce aux techniques de recyclage d’archives et du copier-coller. Elles remontent, en réalité, à novembre 2014 et mettent en exergue la cérémonie d’échange des tenues entre militaires ukrainiens à Goma dans la province du Nord-Kivu. Dans les us et coutumes de la Monusco, les soldats en fin de mandat font des collectes de toutes formes d’uniformes pour les rapatrier dans leurs pays d’origine. Malheureusement, une personne mal intentionnée avait sorti ladite cérémonie de son contexte dans l’unique but de porter atteinte à la crédibilité des casques bleus », a déclaré à l’ACP_Debunkage, Amadou BA, Public Information Officer de Goma.

#Acp_Debunkage

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet