Douanes : Appel au respect du statut d’opérateur économique agréé en RDC

Kinshasa, 23 Février 2024 (ACP).- Les opérateurs économiques de la République démocratique du Congo ont été appelés au respect du statut d’Opérateur économique agréé (OEA) à la clôture, vendredi, à Kinshasa, de l’atelier de renforcement des capacités de l’administration douanière au pays. « Organisé du 19 au 23 février à Kinshasa, ce séminaire avait pour mission de créer le statut des opérateurs économiques agréés (OEA) pour leur permettre de pouvoir bénéficier de certaines facilités  lors du dédouanement des marchandises », a déclaré Mme Chantal Kayembe, sous-directeur à la Direction générale des douanes et accises (DGDA) de Kin/Aero. Elle a mis un accent particulier sur le respect des cinq critères  de l’OEA notamment la transparence et  la facilitation dans le cadre des accords de reconnaissance mutuelle. Elle a souhaité que la chaîne logistique ne soit pas visée. Une fois arrivée au niveau de la douane congolaise, la marchandise doit passer  directement chez les opérateurs économiques, avant l’intervention de services  de  contrôle.  Pour sa part,  M. Farid Mokktatif, expert en douane accrédité à l’OEA de l’administration marocaine des douanes et impôt,  a remercié les participants pour leur assiduité aux travaux. Il a souligné l’importance de cet atelier organisé aussi en prévision des prochains programmes  qui seront bientôt lancés. La mise en œuvre des critères de l’OEA, le guide de l’auditeur d’OEA, le guide sur la mise en œuvre des programmes OEA,  la procédure d’accréditation des opérateurs économiques agréés , l’introduction du programme d’OEA de la douane chinoise, les négociations des accords de reconnaissance mutuelle « ARM », la gestion des risques, formation et renforcement de capacités sont les différents modules développés à cette occasion. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet