RDC: «L’entrepreneuriat, un atout majeur pour lutter contre la pauvreté» (Asbl)

Kinshasa, 23 Février 2024 (ACP).- L’entrepreneuriat est un atout majeur pour le développement, la découverte,  le partage des cultures et dans la lutte contre la pauvreté, a appris, vendredi, l’ACP de source associative. « En termes d’opportunité et de création d’emplois, l’entrepreneuriat constitue un atout majeur pour assurer le développement, la découverte, et le partage des cultures sans oublier la lutte contre la pauvreté », a déclaré M. Jérémie Nguangu, président de la ligue nationale des jeunes de l’ONG « RDC bénit Israël (RDCBI) ». Il a sollicité l’accompagnement des pouvoirs publics à son association dans l’octroi des bourses d’études et l’organisation des modules  de formation en vue de préparer les jeunes de la RDC en prévision de l’arrivée au pays des juifs que cette structure considère comme de partenaire de l’innovation en matière économique.

Bâtir la RDC avec les partenaires de l’innovation

Pour la RDCBI, il faut à tout prix bâtir la RDC avec des partenaires de l’innovation  pour sortir l’économie nationale des sentiers battus. C’est dans le cadre de cette vision innovante que la RDCBI a organisé, mercredi, une rencontre de réflexion autour du thème « Bâtir la RDC avec les partenaires de l’innovation ». Cette réunion a eu pour but d’arrêter des stratégies de nature à contribuer au développement du pays, notamment celles consistant à développer un partenariat avec des opérateurs économiques privés de l’État hébreux en RDC dans les domaines de l’agriculture, du genre, de l’industrie et de l’artisanat. « Nous prenons toutes ces dispositions en prévision de la réouverture de l’ambassade d’Israël à Kinshasa », a déclaré le pasteur Albert Mbenga, président et fondateur de l’ONG « RDC bénit Israël (RDCBI) ».Tenant compte des potentialités dont regorge le pays, il a soutenu que la RDC est un pays de la promesse de la part de Dieu et que préparer un partenariat gagnant-gagnant avec les opérateurs économiques privés de  de l’État hébreux, berceau  du christianisme, est une bonne chose. Par ailleurs, la RDCBI a salué la décision du Chef de l’Etat congolais de réchauffer les relations entre les deux pays.

Nécessité de travailler en synergie

Mme Sandra Nguel, présidente du Réseau des hommes et des femmes d’affaires amis d’Israël, a souligné la nécessité de travailler en synergie ou en réseautage entre Congolais et Juifs pour booster le développement de la RDC par des méthodes innovantes. La RDC, a-t-elle dit, a besoin aujourd’hui de toutes ses filles et tous pour travailler la main dans la main afin de bâtir le pays, de créer des emplois, d’éradiquer la pauvreté et de créer des richesses. La Chambre de commerce, industrie, agriculture et métiers Congo Israël et le Réseau des hommes et femmes d’affaires amis d’Israël sont les différentes branches de l’ONG « RDC bénit Israël ». ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet