Infrastructures : un contrat de plus de 500 millions USD pour la route Manono-Kalemie

Kinshasa, 25 janvier 2024 (ACP).- Un contrat de 537.238.110,06 dollars américains a été signé par deux structures avec le ministère des Infrastructures et travaux publics pour moderniser la route Manono-Kalemie dans la province du Tanganyika (Est) de la République démocratique du Congo, selon un communiqué parvenu mercredi à l’ACP.

 « Le consortium Phaepon Construction Sarl et Engineering and Service ont signé avec le gouvernement de la République à travers le ministère des Infrastructures et travaux publics (MITP) un contrat de concession pour la route Kalemie-Manono, à hauteur de 537.238.110,06 de dollars américains », a-t-on lu dans le communiqué de l’Agence congolaise des grands travaux (ACGT).

 Selon la source, ces travaux d’une durée de 5 ans se feront en deux phases, et ces entreprises travailleront à la construction d’une route bitumée de 411km, 9m de largeur sur la route numéro 33 (RN33) entre Manono et Lukengo, suivra la construction de 35km de route de même type sur la RN5 entre Kalemie et Lukengo.

 Le projet de modernisation de la route Manono-Kalemie renferme trois avantages à la prochaine mise en œuvre.

Sur le plan local, ce projet est une mise en œuvre du plan d’interconnexion routière entre le port lacustre de Kalemie et la zone minière des territoires de Kalemie, Nyunzu et Manono.

Sur le plan national, ce projet est une mise en œuvre des actions retenues pour atteindre les objectifs du Président de la République repris dans le Programme présidentiel accéléré de lutte contre la pauvreté et les Inégalités (PPA-LPCI).

Sur le plan international, c’est une mise en œuvre de l’Initiative « Une ceinture et une route » et d’approfondir les « huit actions majeures » du Forum de Coopération Chine-Afrique.

 Selon la même source, ce concessionnaire a été reçu lundi au siège de la Direction générale de l’Agence congolaise des grands travaux à Kinshasa.

 Cette dernière sera le maitre d’Ouvrage délégué du MITP sur ce projet. Présentement, ladite route est dans en état de délabrement avancé qui entrave l’approvisionnement du territoire de Manono en denrées alimentaires de première nécessité à partir de la ville de Lubumbashi. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet