Kasaï-Central : le ciment gris se négocie à la hausse sur le marché de Kananga

Kananga, 19 janvier 2024 (ACP).- Le prix d’un sac de ciment gris de 50 Kg se négocie de nouveau à la hausse sur le marché de la ville de Kananga, au Kasaï Central, centre de la République Démocratique du Congo (RDC), au point de passer de 73.000 FC, 82.000 FC à 103.000 FC pour l’heure.« Cette situation a désorienté les consommateurs à tous les niveaux, notamment les entreprises de construction et de réhabilitation des ouvrages socioéconomique », a reconnu un groupe des membres de l’association des consommateurs, une structure de la société civile. « Tout espoir de réhabiliter des maisons englouties dans les ravins lors de la pluie du 26 décembre 2023 s’est envolé », a ajouté, de son côté, une victime appartenant à la corporation des sinistrés de cette catastrophe naturelle. « Cette énième hausse de prix de ciment gris s’est ajoutée à notre calvaire subi lors de cette catastrophe naturelle », a lancé une victime de cette tragédie, Mme Angélique Musuamba, apparemment abasourdie et ne sachant à quel saint se vouer.Selon une source proche du secteur économique, la dépréciation du franc congolais au dollar américain qui se négocie pour l’heure à 2.700, voir 2.750 FC pour un dollar US figure parmi la cause principale de cette flambée. Il en est de même de la rupture des stocks causée par les difficultés d’acheminement en raison de la détérioration des réseaux routier et ferroviaire. Outre la route Kananga-Kalamba Mbuji, la ville de Kananga s’approvisionne également à partir de Kinshasa via Ilebo et Tshikapa ainsi que Lubumbashi par la voie de la société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC), a-t-on rappelé. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet