Nécessité de présenter les atouts touristiques de la RDC au cœur des échanges au ministère du Tourisme

Kinshasa, 14 novembre 2020(ACP).-Le ministre du Tourisme, Modero Nsimba, a échangé jeudi 11 novembre avec le directeur national des IXème jeux de la Francophonie, M. Isidore Kawadja Ngembo sur les opportunités que présentent les jeux de la francophonie pour faire découvrir le potentiel touristique que regorge la République démocratique du Congo, a appris samedi l’ACP du ministère du Tourisme.

Selon la source, ces opportunités sont bénéfiques pour le pays car les visiteurs qui viendront de différents coins de la planète devraient en savoir plus sur le Congo. Il a ajouté que l’un des objectifs de la francophonie est de promouvoir la langue française dans son évolution, sa diversité culturelle et linguistique ainsi valoriser les différentes cultures qui s’expriment sur l’ensemble des territoires de la Francophonie.

Le ministre du Tourisme a fait savoir que la RDC est un pays magnifique renfermant d’énormes atouts naturels aussi insoupçonnés qu’attrayants. Elle présente des univers divers avec un patrimoine culturel extraordinaire porté par les quelques centaines d’ethnies qui composent sa population.

Son riche écosystème présente une variété de paysages d’une beauté exceptionnelle (savanes, forêts profondes, montagnes, mangroves, fleuve et rivières). La RDC, elle-même, est façonnée par la diversité climatique à l’œuvre au Congo. Ainsi qu’une faune unique avec de nombreuses espèces endémiques au pays dont plusieurs spécimens emblématiques parmi lesquels l’Okapi, le Bonobo, le Gorille de montagne, le Gorille de plaine, le Paon congolais et jusqu’il y a peu le Rhinocéros blanc.

Créée le 20 mars 1970 à Niamey, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), cet ensemble unique, riche de diversité, met en œuvre une coopération politique, éducative, économique et culturelle entre ses pays membres, au service des populations. ACP/CL/Lys/Sgb

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet