OGEFREM s’engage à améliorer et rendre efficace son action d’assistance aux chargeurs

Kinshasa, 14 novembre 2021 (ACP).-Le Directeur général ad intérim de l’Office de gestion du fret multimodal (OGEFREM), Olivier Manzila, a indiqué que son entreprise a pris l’engagement de déployer des activités logistiques, à travers l’ensemble du territoire national et le monde, en vue d’améliorer et rendre efficace son action d’assistance aux chargeurs.

Manzila qui l’a révélé vendredi 12 novembre à Kinshasa, à l’occasion de la célébration du 41ème anniversaire de cet office, a décliné la vision de sa politique managériale. Celle-ci, a-t-il dit, s’articule autour de la nécessité de comprimer les dépenses, d’accroitre sensiblement les recettes et de dégager des marges bénéficiaires susceptibles d’être affectées à des investissements structurants pour aider l’office à élargir son champ d’activités, de diversifier et d’amplifier ses actions d’assistance aux chargeurs.

L’ambition ainsi révélée, a-t-il soutenu, permet à l’office de participer à la nécessité de promouvoir le développement du pays, grâce à la maitrise des différents centres intervenants dans la chaîne de transport et du commerce.

L’OGEFREM entend ainsi redynamiser également son ancrage logistique de transport pour une assistance de proximité aux chargeurs, a-t-il ajouté, avant d’indiquer qu’une telle perspective requiert un sens de sacrifice et de volonté.

Ces actions de déploiement consistent en l’accélération de la mise en œuvre des travaux de grande envergure et d’ampleur déjà amorcés, notamment à Kasumbalesa dans la Haut-Katanga avec la construction d’un espace de 62 hectares.

OGEFREM : 41 ans, âges de la maturité

Le directeur général ai Manzila a estimé que l’âge de 41ans étant celui de la maturité, une ligne des temps s’impose à toute bonne conscience d’observer un moment d’arrêt pour s’interroger sur les perspectives à venir. A cet effet, trois questionnements s’avèrent nécessaires pour un avenir rentable à l’office à savoir : d’où venons-nous, où sommes-nous et où voulons-nous aller ?

Ces trois questions permettent donc de jeter un regard sur le passé pour apprécier le chemin parcouru ensemble jusqu’à ce jour,  d’établir un diagnostic sur la situation actuelle en vue de mieux envisager l’avenir de la société.

Selon le Directeur général, ces questions constituent une sorte d’interpellation pour tout agent de l’office, d’autant plus que la société était confrontée il y a peu, à des situations financières délicates.

A l’en croire, l’OGEFREM est à ce jour, un important levier de politique de transport qui facilite le commerce international sur lequel le gouvernement de la RDC repose ses espoirs pour le faire jouer son rôle de cornier de la chaîne de transports multimodal.

Dans ce cadre, M. Manzila a saisi l’opportunité pour appeler les agents et cadres de l’OGEFREM à consolider la paix restaurée gage de tout développement de la société en leur demandant de placer l’anniversaire de la société sous le signe de la méditation et de réflexion pour un avenir meilleur.

Pour rappel, l’OGEFREM est un établissement public qui a notamment, des mécanismes appropriés et des actions spécifiques de la productivité nationale dans le secteur du transport. Il vise la recherche, l’efficacité et la rentabilité de toute opération depuis le producteur jusqu’au consommateur.

Il se préoccupe aussi de la défense des intérêts de l’ensemble des chargeurs de la RDC et de tous les autres opérateurs concernés par le transport, avant d’être leur interface auprès des instances internes et internationales.  ACP/CL/Lys/Sgb

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet