PME : huit millions d’emplois attendus du concours business plan en RDC

Kinshasa, 12 octobre 2023 (ACP).- Huit millions d’emplois sont attendus du concours business plan 2023, lancé à Kinshasa, en République démocratique du Congo, par le ministre de l’Entrepreneuriat, dans le cadre de la «grande messe» de ce secteur, a  appris l’ACP jeudi de source officielle.

« L’objectif de ce concours business plan est de créer un million des PME et de générer huit millions d’emplois d’ici cinq ans à travers la RDC, grâce à un portail innovateur optimum qui offre des clics tels que Bourse PME, RHC PME, Chance PME, Business PME, Stratégie PME, micro finances PME », a déclaré le ministre de l’Entrepreneuriat, petites et moyennes entreprises (EPME), Désiré M’zinga Birihanze.

En plus de financements dont ils vont bénéficier, a-t-il dit, les entrepreneurs enregistrés vont participer aux panels de discussion, accéder aux outils numériques, rencontrer des entrepreneurs à succès et auront aussi l’opportunité de découvrir en exclusivité le projet 1 million des PME pour 8 millions d’emplois.

« Comme ce mois est dédié à l’entrepreneuriat, trois jours des Etats généraux sont prévus à Goma, ville de la résilience face à l’insécurité, il s’en suivra l’édition challenge qui va primer ceux qui ont excellé dans l’entrepreneuriat. Ces assises vont se clôturer par une rencontre, le 30 octobre, entre les jeunes entrepreneurs et le Chef de l’Etat », a dit le ministre de l’EPME.

Les institutions privées disposées à accompagner les jeunes entrepreneurs

 De son côté, le directeur général adjoint d’EquityBCDC, Jean-Claude Tshipama a indiqué qu’avec une population de 100 millions d’habitants, la RDC est un pays d’opportunités pour exceller dans le domaine d’entrepreneuriat.

C’est ainsi que son institution et tant d’autres, sont prêtes à former, à accompagner et à financer les projets des jeunes et femmes entrepreneurs congolais pour atteindre dans cinq ans cette vision de 8 millions d’emplois.

« Ce genre d’activité permet à ces jeunes d’écouter les gens qui ont de l’expérience. Nous en tant qu’institution financière, nous comptons apporter une solution pour compléter la formation, constituer un business plan, ensuite financer les jeunes entrepreneurs congolais afin qu’à travers eux, les emplois puissent être crées », a-t-il dit.

Pour lui, l’entrepreneuriat est une question qui touche toute la population. « Si on met beaucoup plus l’accent sur les jeunes c’est parce qu’ils sont dynamiques et actifs mais, au-delà de tout ça, il leur faut de la force intellectuelle », a-t-il ajouté.

M. Tshipamba a relevé que son institution est capable de financer un projet jusqu’à deux milliards de dollars dans tous les secteurs, avant de souligner que celle-ci ajuste besoin des idées pour encadrer et  accompagner ces jeunes. C’est ainsi que Equity Banque veut aussi offrir la formation aux jeunes entrepreneurs, a-t-il souligné.

Pour sa part, M. Danny Utshudiema Omba, directeur manager de PetroAfrica a noté que cet événement a su démontrer l’importance de l’entrepreneuriat dans l’économie congolaise.

« Nous, en tant que structure, nous avons tiré bénéfice de ce que les institutions ont disposé, comme certains nombres d’outils de portée numérique pour qu’ils puissent nous accompagner dans la création, le développement et la formalisation du métier », a-t-il conclu.

ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet