RDC: élaboration d’un manuel de surveillance pour les maladies de la faune sauvage

Kinshasa, 21 février 2024 (ACP).- Un atelier d’élaboration du manuel de surveillance pour les maladies de la faune sauvage en République démocratique du Congo (RDC) a été organisé, mercredi, à Kinshasa, par la FAO avec l’appui de l’USAID, en collaboration avec le ministère de la Pèche et de l’élevage.

« Cet atelier intervient pour élaborer un manuel devant permettre  de collecter les données environnementales pour la surveillance des maladies animales afin de prévenir la santé de l’homme« , a déclaré Dr Bruce Lafia, chef d’équipe pays du Centre des urgences pour les maladies animales transfrontalières en RDC (ECTAD/RDC).

M. Lafia a précisé que ce document devra permettre aux acteurs dans la collecte des données de partir sur une base commune au niveau de la communauté.

Il a invité le gouvernement congolais à l’appropriation de ces outils et à leur diffusion afin de permettre la mise en œuvre effective de ce document.

Le chef d’équipe ECTAD/RDC a souligné que ces assises de quatre jours, s’inscrivent dans le cadre du programme de soutien à la sécurité sanitaire mondiale dans la lutte contre les zoonoses et le renforcement de la santé animale en Afrique.

Dr. Bruce Lafia a relevé que cet atelier est organisé par la FAO avec l’appui financier de l’USAID, en collaboration avec les ministères de la Pêche et de l’élevage et de l’Environnement et développement durable.

Il a comme objectif principal de doter le pays d’un manuel afin de renforcer la surveillance des maladies zoonotiques à l’interface homme, animal, environnement.

Les objectifs spécifiques ont consisté notamment à présenter un aperçu sur le fonctionnement d’un système optimal de surveillance des maladies zoonotiques dans la faune sauvage, de mettre à jour les outils de collecte des données zoo sanitaires dans la faune sauvage, et faire un état des lieux de la surveillance des maladies zoonotiques prioritaires dans la faune sauvage..

La RDC est confrontée depuis plusieurs décennies, à plusieurs épidémies de maladies zoonotiques ayant pour original faune sauvage. Depuis 2018, elle a identifié six maladies zoonotiques prioritaires, notamment la rage, les grippes (grippe aviaire), les fièvres hémorragiques (maladie à virus ebola), le Mpox.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet