RDC: l’inspection générale des finances sollicite la suspension du directeur général du fonds minier

Kinshasa, 5 février 2024 (ACP).- L’inspection générale des finances (IGF) a sollicité la suspension du directeur général et d’un administrateur du fonds minier pour les générations futures du ministère des Mines (FOMIN) de la République démocratique du Congo, a-t-on appris lundi  de source administrative.

« (…) Je sollicite auprès de votre autorité (la ministre des Mines), la mise à l’écart de l’actuel directeur général du FOMIN et de M. Léon Mondole Esso-Libanza, administrateur ayant fait fonction de président du conseil d’administration», a écrit Jules Alingete, inspecteur principal de l’IGF dans un courrier adressé à Mme la ministre des Mines, Antoinette N’samba. 

Selon la source, cette mesure vise à réduire les actes de mauvaise gestion au sein de cette structure dépendant du ministère des Mines.

« Seule cette mesure de sauvegarde me semble, aujourd’hui, de nature à arrêter la gabegie qui essaie d’élire domicile au sein de cet établissement public », a soutenu l’inspecteur général des finances.  

Au-delà de cette demande, l’IGF a également interdit tout mouvement de sortie des fonds des comptes bancaires du FOMIN.

« Il s’avère que cette interdiction des sorties des fonds ne constitue plus une mesure conservatoire suffisamment dissuasive pour décourager les initiatives et actes de mauvaise gouvernance dans lesquels les animateurs du FOMIN sont déterminés à s’illustrer, de sorte qu’il devient impérieux, pour ne pas entraver indéfiniment le bon fonctionnement de cet établissement public, d’envisager de mettre hors d’état nuire ses animateurs actuels qui refusent de s’inscrire dans la bonne gouvernance voulue par la haute hiérarchie », a souligné l’IGF. 

De ce fait, l’IGF a fait remarquer que ces mesures, une fois mises en place, permettront d’envisager une levée, dans le plus bref délai, de la mesure d’interdiction des sorties des fonds qui vient d’être mise en place par l’IGF. ACP/KHM/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet