Sud-Kivu : le plan annuel d’investissement de la ville d’Uvira chiffé à 1.200.344USD

Uvira, 27 février 2024 (ACP).-  Le Plan annuel d’investissement (PAI) élaboré de la ville d’Uvira, en province du Sud-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo, est chiffé à près de 1.200.344 USD pour l’exercice 2024, a appris l’ACP, Mardi, des sources locales.

« Le PAI élaboré pour l’année 2024 comprend 3 dimensions de développement durable (économie, social et environnement) avec le pilier transversal gouvernance, paix et cohésion sociale. Il a été élaboré à partir du Plan de développement local élaboré en 2022 dont les besoins et les problèmes de développement ont été actualisés avec des solutions qui ont été imaginées de manière trimestrielle assorti des indicateurs et la localisation des actions selon les domaines » a indiqué Jean-Jacques Kadesirwe Muhigirwa, consultant national de la GIZ (Coopération Allemande), soulignant que ce plan est composé de 46 domaines avec des problème qui ont été carrément identifiés avec des solution plus claire, notamment 12 en économie, 13 en social, 13 en environnement et 8 en gouvernance, paix et cohésion sociale.

Et d’ajouter : « Le PAI est un outil programmatique opérationnel directement qui a consulté au plan méthodologique à une implication plus large des acteurs surtout la population dans l’ensemble à l’échelle des avenues et quartiers de la mairie d’Uvira. Dans la démarche normale, il est pour moi une satisfaction de voir que la communauté et l’autorité urbaine sont fortement impliquées à bien construire et booster le développement de cette jeune ville ». 

Kadesirwe Muhigirwa a par la suite fait savoir que les mécanismes de suivi et surtout d’exécution, suivi et évaluation de ce PAI sont fort contraignant à savoir l’implication plus particulière de l’autorité de la ville, la population elle-même par le civisme fiscal mais aussi la mobilisation des fonds par les partenaires techniques et financiers.

« On pense que si tous ces éléments sont réunis en respectant d’autres indicateurs qui aideraient à la réalisation de ce plan, il y a lieu de penser que la ville peut décoller en cette année sur ses bases bien que les besoins ne soient pas très exhaustifs au gré des moyens et ressources à rechercher » a-t-il dit, avant de laisser entendre que ce qui reste à faire c’est d’organiser une capacité mobilisatrice des fonds des ressources financières que ce soit au niveau local, la rétrocession que le gouvernement central et la province peuvent apporter, ce que les partenaires peuvent apporter ou même la diaspora des enfants d’Uvira. Toutes ces possibilités sont à prendre en compte pour la matérialisation de cet outil de taille.

Il a enfin appelé tous les acteurs à s’atteler à une sorte d’appropriation la plus concertée et communautaire de cet outil. D’après lui, Ceci implique surtout les structure d’appui à la gouvernance locale (le comité de développement des quartiers et le comité urbain de développement) en développant une très bonne collaboration avec les autorités municipales pour une collaboration de plus belle cohérente en respectant le principe lié aux responsabilités qui sont dégagées dans plusieurs textes règlementaires qui fait fonctionner la politique de la décentralisation en RDC.

Les travaux d’élaboration du PAI s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Maendeleo Pamoja » que la GIZ met en œuvre les activités de promotion de la bonne gouvernance pour permettre à la population un meilleur accès aux services de base visant à renforcer les capacités adaptatives et transformatives des comités de développement de Kashenyi et Itara/Luvungi respectivement dans les chefferies de Bafuliiru, Ngweshe et dans la ville d’Uvira pour une élaboration et opérationnalisation des plans opérationnels de groupements et plan de développement local. 

ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet