Université de Kinshasa : production d’eau potable de forage, parmi les projets d’entrepreneuriat évalués

Kinshasa, 13 mai 2024 (ACP).- La production et la commercialisation d’eau de forage dans la ville de Kinshasa, en  République démocratique du Congo, ont été parmi les quatre projets évalués sur les 14 retenus pour un concours du meilleur plan d’affaire, lundi au cours d’un jury organisé à l’Université de Kinshasa.

« La production et la commercialisation d’eau de forage dans la ville de Kinshasa en particulier et en République démocratique du Congo ont été exposées  par un groupe d’étudiants de la faculté des Sciences économiques et de gestion de l’Université de Kinshasa, lundi lors d’un concours de 14 projets  retenus pour un meilleur plan d’affaires dans cette institution universitaire, lors de la clôture du jury», a constaté l’ACP.

Selon l’auteur, ce projet a été initié pour résoudre le problème de la pénurie d’eau potable dans les différents coins de la ville de Kinshasa, notamment dans les communes de Kimbanseke, Kisenso, Ngaliema, Selembao, Lemba et Bumbu  

A travers ce projet, les habitants de ces coins seront servis par une quantité suffisante d’eau potable à un prix abordable, afin de satisfaire leur besoin, d’une part et de promouvoir le développement socioéconomique de la ville de Kinshasa d’autre part.

Hormis ce projet de production et commercialisation d’eau de forage, un deuxième projet basé sur la transformation des bananes plantains en farine, a été proposé dans le but de lutter contre la crise alimentaire de la population kinoise. Ce plan d’affaire apparait important, car la banane est un aliment très nutritif et contient beaucoup de protéines.

Ce plan d’affaire vise à servir les habitants de Kinshasa d’une quantité de 24 tonnes de farine par an à un prix acceptable, en vue de permettre à tous les consommateurs de se procurer ce produit.

Le troisième projet a été axé sur la production et la commercialisation du miel et de vin à base du miel. Ce plan a été proposé dans le but de participer au développement du secteur agricole du pays, en mettant fin à une certaine dépendance dans les soins de certaines maladies en ce qui concerne les médicaments.

« A l’aide de ce produit, à base du miel les Congolais se serviront pour lutter contre les poisons et tant d’autres microbes », a souligné l’exposant.

Enfin, le dernier projet a été axé sur la production et la commercialisation des maïs. Ce plan d’affaire vise à fournir au peuple congolais une quantité suffisante de maïs, afin de faire face à la famine, un besoin primaire qui pose de problème jusqu’à ce jour au pays.

A l’issue des exposés,  la secrétaire générale du ministère de l’Entrepreneuriat, petites et moyennes entreprises a remercié d’abord le professeur Paul Omandji pour l’initiative et les  étudiants pour leurs brillantes prestations pendant les exposés de leurs projets. Elle leur a, en outre, prodigué des conseils visant à améliorer leurs prochains plans d’affaires.

L’évaluation de concours a débuté, le vendredi avec 5 projets, cinq autres samedi avant de clôturer le lundi avec 4 derniers projets.ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet