Développement du Maniema : les femmes  exhortées à la culture fiscale

Kindu, 12 Mars 2024 (ACP).- Les femmes de la province du Maniema, au centre Est de la République démocratique du Congo, ont été exhortées à la culture fiscale par la ligue des femmes du Bureau des Inspecteurs des Droits de l’Homme (BIDH),  pour le développement de leur province, a appris l’ACP mardi de source administrative.

« Nous avons l’obligation de renflouer notre trésor public en payant régulièrement des taxes et impôts pour contribuer au développement de notre province qui continue à sombrer ; le sous-développement qui caractérise la Province du Maniema se justifie par l’état de délabrement avancé de ses routes d’intérêt provincial et national, le manque d’énergie électrique ainsi que le très faible taux de desserte en eau potable par la Regideso », a révélé  Cécile Fatuma, présidente de la ligue des femmes au sein du Bureau des Inspecteurs des Droits de l’Homme (BIDH) basé au Maniema.

A cette occasion, elle les a invités à l’esprit du travail en évitant des antivaleurs  de nature à discréditer la femme, avant de les exhorter à la culture du travail qui reste le seul moyen par excellence pour contribuer, non seulement à leur autonomisation, mais aussi au développement de leur province.

C’est dans ce contexte qu’elle a annoncé l’organisation bientôt de plusieurs formations en faveur des femmes du Maniema, notamment dans fabrication des beignets et autres savons, dans le cadre de l’amélioration de leurs conditions de vie pour leur mieux-être, en particulier, et de leurs environnements immédiats, en général.  ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet