Ituri : un appel à l’unité contre les mauvaises pratiques lancé aux jeunes

Bunia, 18 février 2024 (ACP).- Un appel à l’unité pour lutter contre les mauvaises pratiques a été lancé samedi aux jeunes de la province de l’Ituri au Nord-est de la République Démocratique du Congo, lors  d’une soirée de gala organisée à Bunia.

« Nous appelons tous les jeunes de la province de l’Ituri et en particulier ceux des territoires de ‘’Djugu’’ et ‘’d’Irumu’’ ainsi que de ‘’Mambasa’’ à vivre dans l’unité et la cohésion sociale afin de lutter contre les mauvaises pratiques  qui freinent le développement et l’émergence de notre province », a déclaré Déogratias Bungamuzi, président du Conseil Provincial de la Jeunesse de l’Ituri (CPJI).

« Il est très important pour nous de montrer notre détermination, engagement et solidarité sur l’échiquier tant national qu’international  en vivant dans l’unité et la cohésion sociale », a-t-il ajouté.

Le président du CPJI/Ituri a fait savoir que l’objectif principal de cette activité, est de créer une équipe où tous les jeunes de la province de l’Ituri devraient se réunir afin de s’exprimer librement mettant de côté les aspects communautaires, régionalistes et des tendances politiques.

« Le souci majeur des jeunes de ma province est de voir la paix et l’union rayonnées sur toute l’étendue du territoire national », a-t-il dit, avant de souligner que les  populations de l’Ituri sont meurtries par l’activisme des différents groupes armés depuis  des décennies.

En outre, Déogratais  Bungamuzi a lancé un appel pathétique aux différents groupes armés de cesser avec les atrocités, les encourageants par ailleurs à adhérer au « P-DDRCS » déjà amorcé par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi afin de réintégrer la vie communautaire.

Enfin, il a  déploré les actes de vandalismes et de tueries des groupes armés notamment, Coopérative pour le développement du Congo (CODECO), ‘’MAPI’’ et ‘’FPIC’’ contre la paisible population pourtant signataire des actes d’engagement de cessation des hostilités.

« Il est temps d’emboîter le pas aux autres de déposer les armes à feu et de comprendre aussi que nous n’avons pas le temps de vivre dans le communautariste et le régionaliste », a-t-il conclu. ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet