Kasaï : une ONG déplore  le non-alignement des candidatures féminines à l’élection du gouverneur

Tshikapa, 14 mars 2024 (ACP).- Le non-alignement des candidatures féminines à l’élection du gouverneur dans la province du Kasaï (centre de la République Démocratique du Congo) par les partis et regroupements politiques, est une régression dans la promotion des droits de la femme, a-t-on appris jeudi dans un entretien.

« Aucune candidature féminine n’a été enregistrée parmi celles qui ont montré leur ambition de rafler l’exécutif provincial du Kasï. Nous pointons le doigt accusateur aux partis et regroupements politiques qui positionnent leurs candidats. 

Pour ça, nous notons une régression dans la promotion des droits de la femme », a déclaré Julie Ochano, coordonnatrice provinciale de l’ONG Binadamu en action. « Il reste beaucoup à faire au sein des partis politiques qui pullulent sur toute l’étendue de la République, pour la considération et positionnement des femmes dans les postes de prise de décisions. Bien que les cadres de ces partis disent que les femmes ne s’intéressent pas à la politique», a-t-elle souligné.  

Al’issue de la période du dépôt des candidatures pour l’élection du gouverneur de province au Kasaï, le bureau de réception et traitement des candidatures (BTRC) de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) n’a enregistré que 3 candidatures gouverneur. Parmi elles aucune femme n’est titulaire, seulement une femme est candidate vice-gouverneur, signale-t-on.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet