Kenge : suivi des résultats  du projet d’appui aux systèmes alimentaires durables à Bukanga-Lonzo

Bukanga-Lonzo, 25 février 2024(ACP).- Un organe de communication a fait durant six jours, le suivi des résultats atteints par le  Projet d’appui aux systèmes alimentaires  durables, équitables et inclusif « PASADEI » au secteur de Bukanga-Lonzo, à Kenge, en province du Kwango, au Sud-ouest de la République démocratique du Congo(RDC), a-t-on appris dimanche, de source associative.

« En tant qu’organe de la communication de la confédération paysanne du Congo (Copaco-PRP), nous sommes venus voir les résultats atteints de ce projet « PASADEI » et produire un documentaire sur place », a déclaré  Sandra Biata, chargée de communication de la Copaco-PRP.

Elle a fait savoir que ce projet, organisé du 19 au 24 février 2024, qui s’est réalisé grâce à l’appui financier de l’Union des producteurs agricoles du développement international (Upadi) du Canada, a ciblé plus les femmes et les jeunes de deux associations, dont la Copalo et le Regroupement des femmes paysannes du village de Kabuba (RFPK).

« Nous avons remarqué que ce projet a eu un impact positif dans la vie associative des membres du « Copaco-PRP » et ceux du « RFPK», a-t-elle affirmé.

D’après Eugène Nzeyi, président de Copalo, « les visiteurs sont venus voir si réellement nous avons respecté et mis en pratique tout ce que nous avons appris sur l’agriculture, notamment la technique de production et le plan de vulgarisation agricole et vérifier si les résultats du projet sont atteints ».

Il a expliqué que le projet « Pasadei » a été bénéfique pour leur communauté qui était sensibilisée, formée et accompagnée pour faire face aux différentes contraintes sur la production agricole par rapport au passé, afin d’augmenter la qualité.

Mme Bikuma Swana, présidente de l’Organisation paysanne (OP) de Kindongoloso, a témoigné que la communauté de cette contrée s’est appropriée ce projet, avant de souligner qu’elle en a été grandement bénéficiaire.

« Les résultats sont positifs. Nous étions formés et après la formation, nous avons bénéficié de l’aide financière venant du partenaire. Nous étions ignorants, voilà aujourd’hui nous avons amélioré l’agriculture et la qualité de production agricole, notamment des piments, niébés, maïs, arachides et tant d’autres, contrairement au passé », a-t-elle témoigné.

Ce projet a comme résultat ultime le renforcement des systèmes alimentaires durables, équitables et inclusifs pour les femmes et les jeunes des régions de Kabuba et de Bukanga-Lonzo.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet