Kinshasa : des jeunes étudiants sensibilisés aux conséquences du harcèlement numérique

Kinshasa, 17 janvier 2024 (ACP).- Des jeunes étudiants de l’université libre protestante en Afrique (ALPA)  ont été sensibilisés aux conséquences du harcèlement numérique ainsi que  des discours haineux, lors d’une conférence organisée, mardi, à Kinshasa en République démocratique du Congo.

« Nous avons jugé utile (…) de sensibiliser ces jeunes aux conséquences du harcèlement numérique  pour qu’ils ne soient plus du camp de ceux qui harcèlent, mais de ceux qui propagent la paix et la sécurité dans l’espace numérique », a déclaré Elsie Lotendo, coordonnatrice du mouvement féministe Bisobasi telema.           

« Les jeunes de cette université sont les premiers utilisateurs des outils numériques (…) parfois utilisés par les politiques à des fins personnelles pour propager des discours de haine, mais aussi harceler les autres et les femmes particulièrement », a-t- elle ajouté.

Mme Lotendo a, à cet effet, souligné que sa structure prévoit de poursuivre sa tournée dans les autres établissements universitaires.               

Elle compte  aussi organiser des formations de renforcement des capacités des jeunes pour les aider à bien manipuler les outils numériques.
Le mouvement Bisobasi Telema est une organisation  qui milite pour les droits de la femme et contre toutes formes des violences à l’égard des femmes.
Il sied de rappeler que la République démocratique du Congo dispose depuis mars 2023 d’un cadre juridique régissant le secteur du numérique. Promulgué par le Chef de l’État, ce code du numérique entend prévenir et poursuivre les délits numériques tout en protégeant les données personnelles. ACP/KHM/KKP 

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet