Kinshasa : le dialogue, un moyen pour résoudre les conflits conjugaux (professeur d’Universités)

Kinshasa, 31 janvier 2024(ACP).- Le dialogue entre époux et épouse  a été suggéré  mardi, au cours d’un entretien à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), comme un moyen pour résoudre les conflits conjugaux.

«  Le dialogue  dans le respect mutuel ;  et, dans un moment propice, permet de trouver des solutions aux conflits opposant le mari à son épouse », a déclaré Josué Oowa Lateme, professeur de  l’Université de Kinshasa.

Toutefois, il a nuancé qu’au cas où le dialogue à deux et  à huis clos  ne débouche point sur des solutions appropriées, alors,  il faut associer les proches parents influents de part et d’autre comme des amis dans l’espoir, au bout  des comptes, de restaurer   la symphonie entre les mariés.

« Ceci,  du fait que les amis et les membres influents des familles  des mariés vont peser, avec des conseils valables,  de nature à toucher les cœurs  de tout un chacun pour les ramener, tous,  sur les rails », a souligné Josué Oowa.

Le silence face aux violences conjugales entraîne des maladies

Pour ce scientifique, le silence de certaines femmes  face aux violences domestiques,  par crainte de souiller l’honneur du mari ou de subir le rejet   par la communauté, expose  la femme  dans les problèmes notamment   d’insomnie, des maux de tête voire des maladies  psychosomatiques.

« Je  déconseille,  aux femmes de continuer à fléchir  face  à la loi de la nature  faisant croire aux hommes   qu’ils demeurent supérieurs  aux femmes, à tel enseigne que certains hommes continuent à  s’en servir pour maltraiter  leurs  épouses », a-t-il dit.

Il a, en outre, encouragé celles-ci à s’approprier , la vision du Genre, les Conventions internationales et la Constitution  insistant sur la parité homme femme dans le but de vivre équitablement dans les milieux socioprofessionnels ,en politique  sans oublier ,dans les ménages, à chaque fois qu’il soit question de prendre des décisions d’intérêt familial, communautaire et national.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet