Kinshasa: une activiste des droits humains victime de montage dans les réseaux sociaux

Kinshasa, 25 janvier 2024 (ACP).– Une  alerte a été lancée jeudi, lors d’un entretien par une activiste des droits de l’homme, victime de montage et de chantage des personnes mal intentionnées qui l’accusent  d’être kidnappeuse à Kinshasa, en  République démocratique du Congo (RDC). 

« J’ai lancé l’alerte contre ces  personnes  mal intentionnées  sur les réseaux sociaux qui me  taxent d’être kidnappeuse dans la ville de Kinshasa, en utilisant ma photo et celle de mon mari », a déclaré Lauren Muntu, activiste des droits de l’homme.  

Elle a souligné que les autorités sont déjà saisies  de cette situation, afin d’engager des poursuites judiciaires contre toute personne qui se sera permise de partager sa photo en lui collant une identité qui n’est pas la sienne. Mme Muntu a déploré les usagers des réseaux sociaux qui cherchent à faire du buzz tout en nuisant la réputation des personnes innocentes, avant d’inviter le gouvernement à punir sévèrement ces  récalcitrants.   

Rappelons que Lauren  Muntu est  une activiste très engagée pour la cause de l’enfant et de la femme et ne peut, en aucun cas, être du côté du mal. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet