Mbanza-Ngungu : les nouvelles magistrates exhortées à exercer la profession sans complexe

Mbanza-Ngungu, 5 mars 2024 (ACP).- Les magistrates nouvellement affectées au parquet  près le tribunal de grande instance (TGI) de Mbanza-Ngungu, dans la province du Kongo Central (sud-ouest de la République démocratique du Congo) ont été exhortées à exercer leur profession sans complexe, dans un entretien que la juge présidente de ce tribunal a accordé mardi à l’ACP, dans le cadre du mois de mars dédié à la femme.

« Vous devez travailler sans aucun complexe et distinction de sexe. Veillez  plutôt à  l’application stricte de l’État de droit tel l’a toujours prôné le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et au respect des consignes du procureur de la République, Antoine Phukuta Phukuta, pour contribuer au bon fonctionnement de cette juridiction», a déclaré la juge présidente du Tribunal de grande instance de Mbanza-Ngungu, Mme Cécile Ntumba Mwanza. 

« Étant magistrates, l’éthique et la déontologie devraient vous caractériser», a-t-elle indiqué, martelant qu’il est inadmissible de voir un magistrat dans le bar, en train de se bagarrer, s’échanger des paroles ou un quelconque comportement indigne sur la voie publique. 

« Vous connaissez bien la procédure en cas de flagrance», a conclu la juge présidente avant de recommander aux jeunes magistrates le respect à la hiérarchie et la recherche de la paix entre collègues.

Vingt nouveaux magistrats, dont trois femmes, nouvellement nommés et affectés au parquet près le  Tribunal de grande instance de Mbanza-Ngungu ont dernièrement prêté leur serment. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet