Muanda : marche de soutien aux femmes victimes des guerres dans l’est de la RDC

Muanda, 18 février 2024 (ACP).- Une marche de soutien aux femmes et enfants victimes de la guerre dans la partie ‘’Est’’ de la République démocratique du Congo, a été organisée samedi à Muanda, en province du Kongo-central dans le sud-ouest de la RDC, a-t-on appris des sources associatives.

« Cette marche a pour objectif de soutenir les femmes et les enfants victimes de la guerre dans l’est de la République démocratique du Congo. Nous devons être derrière le Chef de l’Etat et nos forces armées pour chasser tous les ennemis qui nous combattent », a déclaré Blandine Iniangi, cheffe du bureau du ministère du Genre, famille et enfant à Muanda.

« Nous demandons à toute la population du territoire de Muanda de nous mobiliser pour combattre l’agression que nous subissons du M23, soutenu par le Rwanda en complicité avec la communauté internationale. Nous devons être debout pour dénoncer ces massacres contre nos mamans et nos enfants », a-t-elle ajouté.

Les Congolais appelés à l’unité pour chasser l’ennemi

Déposant leur mémorandum au bureau de l’administrateur du territoire, Georgette Dimbu, présidente de l’ONGD ‘’Simama’’ a appelé les Congolais de toutes tendances confondues à se ranger ensemble comme un seul homme pour bouter l’ennemi hors du pays.

« Nous demandons aux Congolais de toutes tendances confondues, de se ranger comme un seul l’homme pour bouter l’ennemi hors du pays. Nous protestons contre le génocide dans l’est de la République démocratique du Congo il y a plus de deux décennies, causant des pertes en vies humaines. Nous compatissons avec nos frères et sœurs de l’est », a-t-elle indiqué, ajoutant : « Au Président de la République, Félix Tshisekedi, de tout mettre en œuvre pour que les Fardc terminent cette guerre ». 

« Nous demandons aussi aux acheteurs illicites des minerais de sang de stopper, qu’ils viennent directement acheter au producteur que nous sommes, afin qu’il y ait traçabilité et que la paix revienne dans cette partie du pays », a  conclu la présidente de l’ONGD Simama.

Cette marche a été organisée par le bureau du ministère du Genre, famille et enfants, en collaboration avec les associations féminines du territoire de Muanda.

ACP /KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet