Nord-Kivu : appel à toutes les couches sociales à être sensibles à la situation des PVH

Goma, 5 décembre 2023 (ACP).- Un appel a été lancé envers la  communauté à être sensibles envers les personnes vivant avec handicap, ce mardi 05 décembre, dans une matinée de réflexion au centre dénommé : association congolaise debout et fier, au quartier Himbi à Goma en marge de la commémoration de la journée internationale des personnes vivant avec handicap, célébrée le 03 décembre chaque année, a appris l’ACP des organisateurs.

« Le handicap n’exclut personne, vous pouvez être hier personne non handicapée, aujourd’hui vous devenez handicapé« , a déclaré M. Pascal Niyonzima Gasigwa, PCA de   l’Association action et développement  des personnes vivant avec handicap au Congo, (ADHC).

« C’est pour nous un grand honneur d’avoir organisé la commémoration de la journée  des personnes vivant avec handicap, dédiée par les nations unies depuis le 14 octobre 1992 et célébrée chaque année le 03 décembre.  Maintenant en date d’aujourd’hui, notre message clé est que la personne vivant avec handicap fait partie aussi des acteurs important de développement », a soutenu la PCA.

« Laisser de côté la personne vivant avec handicap, dans les objectifs de développement durable, c’est oublié que ce plan stratégique des UN est fait pour l’exclure personne. La personne vivant avec handicap doit jouir des droits comme toute autre personne.  Nous, en tant que activistes de droit de l’homme, nous avons un combat de chaque jour, nous savons ce n’est toujours pas aisé de parler des droits des personnes vivant avec handicap dans la communauté », a renseigné M. Pascal.

« Dans notre pays, nous remercions, le président Félix Tshisekedi, pour cette avancée significative pour la reconnaissance des droits des personnes vivant avec handicap en créant un ministère qui représente cette catégorie de personnes. Cependant, il y a encore de défis à relever en parlant de l’inclusion et des mesures d’accompagnement sur tous les plans », a dit le PCA de l’Asbl ADHC.

Pour Mme Monique Kabanza, secrétaire exécutif de l’observatoire pour la défense des personnes handicapées, « il y a de progrès dans la considération des personnes handicapées par rapport à la dernière décennie. Actuellement en RDC, les Personnes handicapées ont déjà un ministère et à part celà, depuis mais 2022, il ya déjà une loi organique mise en place portant protection et promotion de la personne handicapée« .

Au cours de cette période électorale, la ville de Goma compte 8 candidatures de personnes vivant avec handicap, ce qui prouve qu’il ya déjà un changement. En célébrant ce jour, nous parlons aujourd’hui de l’inclusion de cette catégorie de personne dans la communauté et cette inclusion totale a trois principes, notamment: la participation, la non-discrimination et l’accessibilité.

« Nous saluons les efforts de la personne handicapée dans ce processus d’inclusion, car cette discrimination jadis décriée, commence à disparaître au sein de la communauté« , a encouragé Mme Monique Kabanza.

Des thèmes ont été développés par des éminents orateurs à l’attention des co-célébrants de cette événement, il s’agit de: l’inclusion et la participation des personnes handicapées dans les instances de prise de décision (défis et enjeux majeurs en RDC ) et protection des droits des personnes handicapées suivant la loi organique dans la réalisation des objectifs de développement durable. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet