RDC : clôture lundi  des activités  du  mois des droits des femmes à Mbuji-Mayi

Kinshasa, 14 avril 2024 (ACP).-  La cérémonie de clôture des activités du mois des droits des femmes a été annoncée pour lundi, par la Ministre du genre à Mbuji-Mayi, Chef-lieu de la province du Kasaï oriental, au centre de la République démocratique du Congo, a-t-on appris dimanche de source officielle. 

« Je suis venue à Mbuji – Mayi qui est ma ville, pour clôturer les activités liées au mois de mars dédié à la défense des droits des femmes », a déclaré Mireille Masangu Bibi, Ministre du genre, à l’issue de l’audience lui accordée par le gouverneur ad intérim du Kasaï oriental.

« Nous l’avons lancé officiellement le 15 février dernier à Kinshasa par l’organisation des marches pour la paix, la sécurité et la solidarité pour soutenir nos compatriotes de l’Est et les femmes victimes des atrocités des guerres soutenues par le M23″ dans les différentes provinces de notre pays et le soutien au Président de la République, Chef de l’État, en vue du rétablissement de l’intégralité territoriale de la République démocratique du Congo », a-t-elle ajouté.

De son côté, Ananias Muzadi Kakonde, gouverneur intérimaire  du Kasaï Oriental, a souhaité la bienvenue à sa hôte avec toute sa délégation et a également promis son accompagnement pour la réussite totale de cette activité. « Je salue la présence de l’autorité nationale du Genre dans notre province.

Elle nous a fait l’honneur de venir clôturer les activités du mois des droits des femmes ici à Mbuji-Mayi. Parce que la femme Est- Kasaïenne, par le truchement de cette visite, va bénéficier de beaucoup de bonnes choses, notamment une consolation, des échanges d’expériences et elle aura l’opportunité d’avoir le mentor et également le réseautage. Les femmes du Kasaï Orientale à travers ma voix va accompagner cet événement jusqu’à la réussite ».

Il faut rappeler que la Journée internationale des droits des femmes, édition 2024, a été célébrée sous le thème International : «  Investir en faveur des femmes  ‘’accélérer le rythme’’ ». Et, sur le plan national, le thème était : « accroître les ressources nécessaires en faveur des femmes et des filles, dans la paix pour un Congo paritaire ». ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet