RDC-New-York : cessation de la guerre pour promouvoir les femmes de science

Kinshasa, 11 février 2024 (ACP).- La cessation de la guerre dans la partie ‘’Est’’ de la République démocratique du Congo afin de promouvoir des femmes et des filles de science, a fait l’objet d’un plaidoyer mené au siège des Nations-Unies à New-York, a-t-on appris dimanche d’un communiqué.

« A l’occasion de la 9ème Assemblée tenue  du 8 au 9 février de la Journée internationale des femmes et des filles de science organisée au siège des Nations-Unies, à New-York, Dr Sandrine Mubenga, fondatrice des ‘’Initiatives en science, technologie, ingénierie et mathématique en République démocratique du Congo (STEM DRC)’’, a plaidé pour la cessation de la guerre en RDC dans le but de promouvoir les femmes et filles de science », a-t-on lu dans le communiqué.

En raison de cette guerre, a-t-elle relevé, les femmes et les filles en particulier sont victimes de violences. « Cela doit cesser », a-t-elle lancé, avant d’ajouter : « la RDC contient plus de 60% des réserves mondiales de cobalt, elle contient du coltan, de l’or, du diamant… A cause de ces minerais, plus de dix millions de congolais sont morts et continuent de mourir ».

Devant des dirigeants mondiaux et des expertes scientifiques, la fondatrice des « STEM DRC » a aussi parlé des prouesses réalisées au Congo tant du point de vue de la recherche que celle de la production scientifique.

Pour elle, l’agression rwandaise dont la RDC est victime n’a pas empêché au gouvernement de consentir des efforts dans le but de promouvoir la femme et la jeune fille.

« Quand le Président Félix Tshisekedi fut alors président de l’Union africaine, il avait ensemble avec ses pairs, appelé à une action en faveur de la masculinité positive afin de mettre fin à la violence contre les femmes et les filles. En 2022, soit une année après, la déclaration faite à Kinshasa a été adoptée et le sommet a aussi désigné le Président Tshisekedi comme le champion de la masculinité positive », a-t-elle rappelé.

« Il s’agit de montrer que la RDC croit aux contributions que les femmes et les filles apportent à la société. Depuis, la RDC a déployé de gros efforts pour promouvoir les femmes et les filles, éradiquer les violences basées sur le genre et promouvoir leur autonomie financière », a poursuivi la Fondatrice des STEM DRC.

Les STEM RDC et son impact sur le terrain

Profitant de cette tribune lui offerte, Docteur Mubenga a mis en exergue le travail que « STEM DRC » abat sur le terrain depuis sa création, tant dans le secteur privé que public. « Nous croyons que les connaissances en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM) constituent une base solide pour que les femmes puissent apporter leur contribution à la société », a-t-elle affirmé.

Elle a expliqué les différentes initiatives prises dans le domaine de la science avec « STEM RDC », leurs impacts particulièrement dans l’entrepreneuriat, la recherche, le partenariat avec d’autres ONG à l’instar de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi ET L4onu Femmes.

C’est par une citation du Docteur Denis Mukwege, chirurgien congolais et Prix Nobel de la Paix 2018, qu’elle a conclu son discours : « Je prie tous les jours pour l’avenir de mon pays et de ma région. Je rêve d’une société dans laquelle nos mères seraient reconnues comme héroïnes, dans lesquelles les filles nées dans notre aile de maternité sont célébrées tout autant que les garçons, et dans laquelle les femmes grandissent sans craindre la violence. […] Je crois que tout cela est à la fois souhaitable et possible. Je crois que nous pouvons tous contribuer en tant qu’individus et en tant que collectifs pour y parvenir… ». « Je crois au pouvoir des femmes », a-t-elle argué.

L’humanité célèbre le 11 février de chaque année, la Journée internationale des femmes et des filles de science. Pour cette édition le thème choisi est : « Les femmes et les filles dans le leadership scientifique – Une nouvelle ère pour la durabilité ».

ACP/C.L. 

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet