RDC : une quinzaine d’activités en faveur des familles lancées en RDC

Kinshasa, 15 mai 2024 (ACP).-  Une quinzaine d’activités en faveur des familles a été lancée, mercredi à Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC), sous les thèmes  international : « Familles et actions climatiques » et national : « Familles congolaises face aux défis et enjeux climatiques », au cours d’une activité organisée par le ministère du Genre, famille et enfant. « Je lance pour cette célébration du 30ème  anniversaire de la Journée internationale des familles une  quinzaine d’activités. Car la famille est le socle de la société et je reconnais les efforts du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi,  dans la stabilité de la famille en RDC », a déclaré Mireille Masangu Bibi Muloko, ministre du Genre, famille et enfant.

« La famille est le lieu où se transmettent les valeurs, les traditions et, où, se construit l’avenir d’une nation. Depuis les décennies, les familles congolaises sont confrontées à d’énormes défis et des difficultés majeures de plusieurs ordres. Ces défis préoccupent au plus haut point, le Chef de l’État, à qui, je rends les hommages les plus déférents pour sa vision d’orienter les actions du gouvernement central dans le sens de proposer un cadre des mécanismes pour la stabilité de la famille, afin de lui permettre de jouer son rôle moteur du développement du pays », a-t-elle ajouté.

Pour sa part, Désiré Iseloko Bokungu, le directeur général de l’Office national pour la promotion et la stabilité de la famille (Onaf,) a indiqué que cette journée dédiée à la famille, a une signification et importance particulière, non seulement en raison de son impact sur sa reconnaissance, pour la célébration de la cellule fondamentale de la société, mais, a-t-il fait savoir, que c’est une occasion de promouvoir la compréhension et la sensibilisation des questions relatives à la famille ainsi que le renforcement de la politique et les initiatives en faveur du bien-être familial. « Nous allons organiser les grandes actions de terrain dans les différents sites pendant cette période pour sensibiliser toutes les parties prenantes sur le rôle de la famille », a promis le directeur général de l’Onaf.

De son côté, Dr. Shamwol, représentant de l’UNFPA et partenaires techniques et financiers, a dit que : « c’est une occasion pour les partenaires techniques et financiers d’exprimer leurs consternations à l’endroit du gouvernement congolais et surtout aux trente-cinq (35) familles congolaises éplorées  lors du bombardement de l’armée rwandaise qui a fait des victimes et favoriser les massacres des civils du Nord et Sud-Kivu ».

« Quand la famille est épanouie, toute la société l’est également et quand les communautés sont épanouies, c’est toute la nation qui sera épanouie.  J’évoque ici, notre engagement  entant que partenaires techniques et financiers pour la mobilisation de toutes les forces à toute opportunité pour appuyer les efforts du gouvernement Congolais dans l’amélioration des conditions de vies des familles congolaises », a renchéri Dr. Shamwol de l’UNFPA. Il a salué l’initiative de la ministre du Genre, famille et enfant, avant de demander à l’assistance d’observer une minute de silence pour les âmes des victimes de l’Est de la RDC.

La Journée internationale de la famille a été déclarée en 1994 par l’Assemblée générale des Nations Unies. Elle est célébrée jusqu’au aujourd’hui, pour mettre en lumière le rôle crucial de la famille dans la société. Les activités de la quinzaine a été lancée en présence du secrétaire général au Genre, le directeur général de l’Onaf, les points focaux Genre des entreprises publiques, les membres du cabinet du ministre du Genre et les responsables des organisations de la société civile. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet