Sud-Kivu : la présence de femmes dans le carrés miniers préoccupe les autorités à Misisi

Uvira,  26 janvier 2024 (ACP).-La présence des femmes dans les carrés miniers demeure une préoccupation majeure de chef de localité de Balala située à Misisi, groupement des Bashikashilu, secteur de Ngandja en territoire de Fizi au sud-Kivu, république démocratique du Congo, a appris l’ACP vendredi de sources administratives.

« De par notre tradition, particulièrement nous les Balala, il est strictement interdit aux femmes d’arriver aux carrés miniers. Voilà pourquoi nous avons interpellé toutes les femmes qui s’y trouvent de regagner leur village. Elles peuvent arriver à Kadutu, mais aux carrières non car après constant nous avons prélevé que beaucoup d’entre elles y sont pour la pratique et la vente du sexe et d’autres sont même exploités de cette façon chose qui ne pas bonne alors nous ne voulons plus voir aucune femme bosser dans un fossé à la carrière. Et malheur à quiconque n’observera cette décision. Les autorités et les vieillards s’en chargeront. On va déployer une équipe de contrôle pour les récalcitrantes » , a déclaré le chef de la localité de balala, M Franklin Masaba Mmunga.

Le chef s’inquiète de la transgression coutumière car beaucoup des femmes de son milieu ne vont plus au champ mais se concentrent seulement sur les activités minières.

L’activité champêtre était la première dans le milieu avant qu’il y est de concaceurs de matières minérales dans ce village, celà pousse aux hommes et femmes de s’en occuper indistinctement, chose que la chefferie en place laisse à digérer, a-t-il déploré avant d’appeler les femmes creuseuses se trouvant sur les monts Ndende, Kapenga, Ebongo et Kachanga de regagner au plus vite leur village.

 ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet