Tourisme scolaire à Mbujimayi : les élèves d’un lycée émerveillés par l’organisation du travail

Mbujimayi, 1er mars 2024 (ACP) . – Les élèves du lycée Bianka de la ville de Mbujimayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental, au centre de la République démocratique du Congo, ont été en tourisme vendredi à la commune de la Kanshi où ils ont été émerveillés par la qualité de l’organisation du travail dans les différents bureaux, accompagnés de l’autorité communale, leurs encadreurs et un délégué de la division provinciale de L’EPST, a constaté l’ACP sur place.

« On nous a expliqué ce que c’est que le tourisme, nous avons appris sur le fonctionnement des bureaux de la commune de la Kanshi et la manière dont ils travaillent. Ils sont gentils, ils nous ont bien reçu et nous ont expliqué vraiment comment chaque bureau travail pour l’amélioration des conditions de vie de la population. Nous sommes entrés chez le bourgmestre, le bourgmestre adjoint, chez le chef des bureaux et au bureau de la technique », a dit Lydie Kapinga Ntumba, l’une des élèves du lycée Bianka.

Elle dit avoir suivi avec grand intérêt, les conseils prodigués par Mme la bourgmestre su l’importance des études et les conséquences du mariage précoce. « Mme la bourgmestre nous a demandé de beaucoup étudier, ne pas être pressé pour le mariage, mais étudier beaucoup et devenir comme elle, pour servir le pays dans les jours à venir. Nous ne nous arrêtons pas seulement ici, nous prévoyons encore une sortie touristique à Tshiala, dans le territoire de Lupatapata », a souligné la bourgmestre.

Blandine Ngondu Dipiku, bourgmestre de la commune de la Kanshi s’est livrée à l’ACP pour féliciter les élèves et leurs encadreurs. Elle a motivé les élèves à prendre au sérieux leurs études.

« Nous avons reçu une trentaine d’élèves du lycée Bianka, filles et garçons, accompagnés de leurs enseignants, directeur et un agent de L’EPST. Nous les avons encadrés sur le fonctionnement de la commune et nous leur avons donné des bons conseils afin d’être des bons cadres pour le Congo de demain. Nous leur avons demandé de beaucoup étudier, s’enrichir dans la science et de devenir comme nous. Etant donné que notre pays a besoin des têtes bien faites, les filles comme les garçons », a dit l’autorité communale très contente de la curiosité des jeunes appelés à remplacer les actuels dirigeants. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet